Bien-être

Êtes-vous une personne introvertie, extravertie ou ambivertie?

On impose régulièrement nos perceptions sur les gens qui nous entourent et pourtant, la plupart du temps, on se trompe sur toute la ligne! Ça nous est tous déjà arrivé de penser qu’une personne était introvertie puisqu’elle ne parlait pas beaucoup, non? Ou bien de percevoir une amie comme extravertie puisqu'elle a l'air toujours à l'aise en situation sociale. Ah, les raccourcis qu’on peut se faire pour se rassurer!

Et vous, êtes-vous une personne introvertie, extravertie ou ambivertie? C’est quoi les caractéristiques de l'ambiversion?

On fait le point sur les différences et similarités entre ces différents traits de caractère.

Tranche de vie : on a souvent cru que j’étais une personne extravertie. Je peux comprendre ; j’ai eu les cheveux de toutes les coupes et couleurs inimaginables, je suis très expressive (lire : je ris ben ben fort!), j’aime toujours avoir de la compagnie et j’ai un fort intérêt pour tout ce qui sort de l’ordinaire. Et pourtant, j’ai toujours répondu la même chose : il y a une différence entre extravertie et être sociable.

Je n’ai jamais senti que je rentrais dans le moule de la personne extravertie entreprenante qui s’alimente de nouveautés et d’inconnu. Oui, j’aime travailler en équipe, avoir des conversations significatives avec n’importe qui, je ne suis pas inconfortable si les regards se tournent vers moi, mais je ne peux pas dire que je me sens énergisée et valorisée lorsque je suis en relation avec les autres...

Un jour, l’internet m’est arrivé avec le terme ambivertie. La révélation. On peut être à la fois introvertie et extravertie? Ambivertie, donc. Mindblown.   

Si vous n’êtes pas familiers avec les concepts suivants, voici un bref survol des caractéristiques des personnes introverties, extraverties et ambiverties.

Nul n’est mon intention de vouloir catégoriser les gens dans des cases pour les comprendre. Mon but s’oriente plus vers la connaissance de soi. Parce que c’est en se connaissant davantage qu’on s’assume plus et/ou qu’on décide de travailler sur soi. Ça peut juste être bénéfique!

Ah et j’oubliais, il y a rarement des gens 100% introverti ou 100% extraverti. Imaginez ça comme étant un spectre, de l’introversion à l’extroversion, tout le monde se situe à un endroit différent (qui varie selon l’âge, le contexte, les expériences) et c’est très bien comme ça.

Psst : Si vous avez de la misère à vous situer parmi ces 3 catégories, ce test fort sympathique pourra assurément vous aider.

Les introvertis : qui sont-ils?

Vivant plus en marge que sous les projecteurs, les introvertis sont souvent des solitaires qui aiment investir leur temps à créer, à analyser et à philosopher.

Bien qu’ils aient besoin de temps seuls pour recharger leur batterie, ils ont une habilité naturelle à mettre les choses en perspective, contrairement aux extravertis. 

Étant de très grands empathiques, ils s’autosuffisent, sont terre à terre et possèdent une grande éloquence tout en étant soucieux du poids de leurs mots.

À lire aussi : Comprendre et apprivoiser l'hypersensibilité

Quelques indicateurs qui suggèrent que vous êtes une personne plutôt introvertie :

  • Vous préférez investir votre temps à développer quelques amitiés qui vous importe plutôt qu’à rencontrer de nouvelles personnes avec qui faire du small-talk.
  • Dans un rôle de leader, vous avez davantage tendance à souligner les forces de l’équipe qu’à vous mettre sous les projecteurs, bien que vous soyez le moteur de la réussite.
  • Vous pensez avant de parler puisqu’écouter pour vous est nettement plus important.
  • Vous préférez écrire que parler.
  • Être dans une foule vous épuise. C’est difficile pour vous de focaliser quand trop de choses se passent en même temps. Ce n’est qu’une question de temps avant que vous rêvassiez ou que vous perdiez patience.

Il est pertinent de faire de l’introspection, de sonder nos ressentis pour mieux se comprendre face à différentes situations.

Les extravertis : qui sont-ils?

Vous vous nourrissez essentiellement de relations sociales, du contact avec d’autres personnes, amis ou inconnus. Que ce soit pour aller à des 5 à 7, des activités de réseautage ou des soirées familiales, vous en faites carrément votre priorité.

La recherche indique que les extravertis auraient une forte habileté à être heureux, à trouver du bonheur dans n’importe quelle situation.

Ce trop-plein d’énergie et d’ouverture envers les autres mène les extravertis à être en recherche constante de stimulations externes.

À lire aussi : Le « dopamine dressing » : utiliser la couleur pour s’énergiser

Quelques caractériques qui suggèrent que vous êtes une personne plutôt extravertie :

  • Trop de temps seul vous laisse avec l’impression d’être isolé, anxieux, voire même irritable.
  • Vous adorez avoir une bonne conversation et partager vos solutions, peu importe avec qui.
  • Être le centre de l’attention ne vous dérange pas du tout. En fait vous aimez particulièrement le sentiment que cela vous procure et le fait que vous inspirez, par la bande, les autres.  

Les ambivertis : à la fois introverti et extraverti!

Être ambiverti, c’est vivre constamment dans la dichotomie. Votre aisance à communiquer avec les autres est assez ambiguë : soit vous êtes énergisé ou soit vous vous sentez drainé. Tout dépend des types de personnes avec qui vous interagissez. Il peut y avoir des bons comme des mauvais fit. La beauté de tout ça, c’est que votre habilité à être caméléon fait que vous vous entendez presque avec tout le monde!

Encore une fois, vous aimez passer du temps seul, mais trop de temps isolé et vous devenez anxieux de réintégrer le monde.

On peut nommer les ambivertis de 1001 façons :

Introvertis avenants : ils et elles ont l’habilité d’être sociables dans une situation particulière, avec des gens spécifiques.

Extravertis antisociaux : Ils et elles ont besoin d’être davantage seuls que les autres extravertis.

Introvertis sociables : Ils et elles ont un tempérament flexible, pouvant se transformer en personnes extraverties lorsque nécessaire.

Quelques indicateurs qui suggèrent que vous êtes une personne plutôt ambivertie :

  • Vous semblez être constamment le reflet de ceux qui vous entourent. Si on vous parle beaucoup, vous serez en mode écoute. Si vous vous engagez avec une personne timide, vous ne serez pas gênée de prendre le contrôle de la conversation.
  • Vous pensez avant de parler, mais vous appréciez particulièrement entendre ce que les autres ont à dire avant de vous prononcer.
  • Vous êtes une personne sociable, mais d’emblée ce n’est pas naturel pour vous de vous présenter à de parfaits inconnus.
  • Vous n’êtes pas gêné d’être le centre de l’attention, mais ce n’est pas une obligation pour vous sentir pour vous sentir appréciée et à l’aise.

Au-delà des étiquettes et de nos besoins qui changent souvent avec le temps,  il est simplement pertinent de faire de l’introspection, de sonder nos ressentis pour mieux se comprendre face à différentes situations et prendre soin de soi. 

C’est la clé pour mieux se connaître, mais aussi pour accepter les réactions des autres, et peut-être même tisser des relations plus satisfaisantes!

Continuez votre lecture :

Consulter tous les contenus de Liane Fauchon.