Destinations

Nos incontournables pour un séjour inoubliable sur l’île de Madère

Avec ses falaises spectaculaires plantées dans l’Atlantique, au large de Lisbonne et des côtes marocaines, l’île portugaise de Madère a de quoi nous plaire. Bénéficiant d’un climat doux à l’année, cet atoll aux paysages luxuriants est un éden pour les adeptes de bains de forêts et de vues à couper le souffle. Un secret bien gardé à visiter été comme hiver!

Voici nos lieux incontournables pour profiter à fond de votre séjour à Madère.

 Quelques infos pratiques avant de partir à Madère

Région autonome du Portugal, Madère est l'île principale de l'archipel du même nom qui compte deux îles habitées : Madère et Porto Santo.

Située entre les Canaries (au sud) et les Açores (au nord), elle bénéficie toute l’année d’un climat de type méditerranéen et tropical. Ses plantations alternent entre vignes et bananes qui y poussent à profusion!

Pour s’y rendre, il faut environ 1 h 40 de vol depuis Lisbonne. TAP Air Portugal offre un vol quotidien vers Funchal, la capitale, tandis que plusieurs compagnies aériennes desservent Montréal-Lisbonne 4 à 5 fois par semaine toute l’année.

Comment circuler à Madère?

L’île n’est pas très grande (55km sur 25km), mais l’idéal est de louer une voiture ou de loger à Funchal tout au long du séjour.

Elle compte un bon réseau de voies rapides et plus de 100 tunnels pour traverser son relief accidenté. Les distances ne sont pas très longues, ce qui permet d’accéder facilement à ses extrémités et à des vues à couper le souffle, car cette île se découvre en hauteur.

Ponta do Rosto.
Ponta do Rosto.

Madère, c'est une multitude de paysages époustouflants

  • Le Belvédère de la Ponta do Rosto

La géographie si particulière de cette île volcanique offre des paysages extrêmement variés. Du belvédère de Ponta do Rosto, on a une vue grandiose sur l'extrême Est de l'île et ses falaises de basalte découpées dans l’océan. Des sentiers permettent de randonner et de prendre un grand bol d’air marin car cette péninsule aride est toujours balayée par le vent. Un autre site incontournable, est la plateforme en verre de Cabo Girão, à 580 mètres au-dessus du niveau de la mer, l’une des plus hautes falaises du monde! 

  • L’ascenseur panoramique de la falaise Fajã dos Padres

Du haut de ses 300 mètres d’altitude ou aux pieds de cette immense parfois rocheuse, la vue est vertigineuse. Effet décuplé une fois à bord du téléphérique qui nous descend en 4 minutes chrono! Après avoir traversé un sentier bordé de palmiers et de fruits exotiques, on a le choix entre une plage, un ponton en béton pour se baigner et un restaurant de fruits de mer. On choisi évidemment les trois et on y passe l’après-midi.

Fajã dos Padres.
Fajã dos Padres.
  • Une vue sur le plus haut « Pico » de l’île

30 minutes en voiture depuis Funchal permet d’atteindre le Pico do Arieiro, le 3e sommet de l’île, à 1818 mètres d’altitude. De là, plusieurs points de vues permettent d’admirer le Pico Ruivo, le plus haut sommet, qui lui, culmine à 1861 mètres. C’est aussi le point de départ d’une randonnée de 12 km, courte mais ardue, qui permet de grimper pour admirer ce « Pico » de près. On l’appelle la marche dans les nuages ou au-dessus des nuages. Un must!

  • Des piscines naturelles sur une route panoramique

Madère compte 6 routes panoramiques. La ER101, bordée par la mer et les montagnes a été nommée de éblouissante à la route la plus pittoresque de Madère et d’Europe. Elle passe par les célèbres piscines naturelles du village de Porto Moniz, blotties dans les rochers noir de lave volcanique et baignées de l’eau fraîche et limpide de l’Atlantique.

À quelques kilomètres plus loin, on foule la plage de sable noir du village de Seixal, aux pieds d’une falaise verdoyante, une autre saucette dans un décor surréaliste!

Les piscines naturelles.
Les piscines naturelles.

À Madère il faut faire une randonnée (ou plus)!

Dans des décors aussi fabuleux, les adeptes de randonnée s’en donnent à cœur joie et l’île compte plus de 2000 kilomètres de sentiers balisés, un système très bien organisé. Ils longent en général les Levadas, des canaux d'irrigation chargés d’amener l’eau des montagnes vers les côtes plus arides du sud.

Le village perché de Santana est le point de départ de la Levada du Chaudron Vert (Caldeirão Verda), l’une des randos les plus connues de l’île car elle est très accessible et assez facile. Sur environ 10km, on traverse jungle épaisse, tunnels, multiples points de vue, chutes d’eau et une belle cascade en fin de parcours. On est en plein cœur de la forêt primaire du parc forestier de Queimada. Magnifique!

Immersion dans la forêt laurifère

Madère abrite la plus grande superficie de forêt primaire de lauriers (20% de son territoire). Unique au monde et classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, la Laurissilva remonte à l'ère tertiaire et l’île en était entièrement recouverte lors de sa découverte le 1er juillet 1419, d’où son nom île de bois (de lauriers). Elle se retrouve très souvent plongée dans le brouillard, ce qui rend la balade presque mystique!

La vallée de Rabaçal est un autre point de départ d’une série de petites randonnées faciles dont celle des 25 fontaines - 4 heures aller retour – à travers fougères géantes, cascades, une flore impressionnante et d’épais tunnels de verdure. 

D'autres attraits à ne pas manquer à Madère

  • Faire une excursion en bateau

Les excursions en bateau sont une excellente façon d’admirer le littoral et d’en avoir une autre perspective. L’archipel offre un cadre privilégié pour observer les baleines et les dauphins.

  • Une journée à Porto Santo

Alors que Madère est plutôt verdoyante avec un littoral rocheux, l’île de Porto Santo est plutôt dorée avec ses kilomètres de plages de sable doré. Depuis Funchal, on peut prendre le ferry pour un trajet d'environ deux heures. Une belle excursion d’une journée!

  • Visiter Funchal

La capitale présente plusieurs attraits et mérite au moins une journée de découverte.

Dans les hauteurs de Funchal, il faut absolument arpenter les jardins luxuriants de Monte Palace aménagés sur trois paliers d’arbres, de végétaux, étangs et fontaines. On y accède par un téléphérique qui offre d’ailleurs un superbe panorama et on redescend en traineau en osier, un must! Datant du XIXe siècle, ils étaient les premiers moyens de transport utilisés par les résidents pour faire Funchal - Monte. Tirés par les« Carreiros », vêtus du costume traditionnel blanc et d’un chapeau de paille, on dévale sur la route sur 2 km à une allure vertigineuse! 

Funchal.
Funchal.
Les jardins luxuriants de Monte Palace.
Les jardins luxuriants de Monte Palace.
  • Goûter aux spécialités madériennes

La gastronomie de Madère est très riche et délicieuse. Côté mer : thon, poulpe grillée, patelles grillées à l’ail (petits coquillages) et sabre-noir, un poisson typique apprêté de différentes façons. On le cuisine frit ou grillé, servi avec des bananes rôties (Espada com banana) mais aussi en ceviche, en sandwich. Un plat incontournable côté viande est la brochette de viande de bœuf plantée sur un bâton de laurier. Pour les dents sucrées : le Bolo-de-Mel (gâteau au miel) ou les biscuits au sucre de canne et on fini par un verre de vin fortifié.

  • Goûter au vin fortifié et au Poncha!

Avant de mettre fin à sa visite, on n’oublie pas de goûter au fameux vin fortifié, aux Caves Blandy’s à Funchal, qui l’exporte dans le monde entier depuis le XVIe siècle. Il est le plus souvent sucré et se prend au dessert mais parmi ses 4 variétés (Sercial, Malvasia, Verdelho et Boal), certains sont secs et se dégustent en apéro. Le Poncha est une boisson traditionnelle composée de jus d’orange ou de citron, de rhum de canne à sucre et de miel. À boire cul sec à tout moment de la journée! Une expression populaire de Madère, « bebe uma poncha que isso passa! », affirme que cette boisson guérit tous les maux!