Santé

En savoir plus sur Paxlovid, le nouveau médicament contre la COVID-19

Même si Omicron nous donne parfois l’impression d’être revenus en arrière dans la pandémie, en fait il n’en est rien. Selon plusieurs experts, les vaccins contribuent au fait que le variant Omicron est considéré comme étant « moins sévère », du moins au point de vue individuel.

Et désormais, il existe aussi un traitement approuvé au Canada pour aider certaines personnes atteintes de la COVID-19. Voici un aperçu de ce traitement, le Paxlovid de Pfizer.

Le Paxlovid

Santé Canada a approuvé  en janvier 2022 ce traitement pour lutter contre la COVID-19 qui est destiné aux personnes à risque de développer des complications ou une forme plus sévère de la maladie.

Ce traitement, contrairement à d’autres qui sont administrés dans un contexte hospitalier, est fait pour être pris à la maison.

En quoi consiste ce médicament?

Il s’agit d’un anti-viral, qui doit être pris le plus rapidement possible après le diagnostic positif de COVID-19. Il s'agit de prendre 3 comprimés, deux fois par jour, pendant 5 jours. Plus on le prend tôt après l’apparition des symptômes et plus le traitement sera efficace. Ce médicament sert à empêcher la réplication virale du virus ; il ne peut pas traiter les complications éventuelles.

À partir de 5 jours après l’apparition des symptômes, il n’est plus efficace et ne doit pas être pris. Il existe donc une certaine complexité temporelle liée à ce médicament : la personne doit développer des symptômes, obtenir un résultat positif, voir un médecin qui lui prescrit le traitement puis trouver une pharmacie qui l’a et se rendre sur place pour l’avoir, et ce, le plus rapidement possible.

Le Paxlovid est-il efficace?

Plus il est pris rapidement et plus il est efficace.

Dans les études cliniques, où il a été testé chez des personnes non-vaccinées, il permettait de diminuer de 89 % le risque de développer des complications ou de mourir du virus, lorsqu’il était pris dans les 3 jours suivant l’apparition des symptômes.

Lorsqu’il était pris un peu plus tard, soit dans les 5 jours suivant l’apparition des symptômes, il réduisait les mêmes risques de 85 %.

À qui s’adresse le Paxlovid?

La distribution se fera à la discrétion des provinces mais Santé Canada recommande de le réserver aux personnes les plus vulnérables, incluant :

  • Les gens immuno-supprimés (modéré à sévère) ;
  • Les personnes de 60 ans et plus;
  • Les femmes enceintes;
  • Les adultes qui présentent certaines conditions spécifiques, comme par exemple l'hémoglobinopathie, l’insuffisance rénale ou chronique, le diabète, l’hypertension artérielle, l’obésité, l’insuffisance cardiaque ou les maladies pulmonaires chroniques.
  • Les personnes qui ne sont pas complètement vaccinées.

Ce traitement n’est pas destiné à la population générale qui a la COVID-19, mais n’est pas à risque de complications. De plus, pour l’instant il n’est approuvé que pour les 18 ans et plus, et ne peut donc pas être utilisé par des enfants et des adolescents.

Quels sont les effets secondaires?

Comme tout médicament, le Paxlovid comporte des risques, des effets secondaires ainsi que des contre-indications. Il ne doit jamais, par exemple, être pris pendant plus de 5 jours consécutifs.

Parmi les effets secondaires, on peut citer l’agueusie ou la dysgueusie, c’est-à-dire la perte ou le dérangement du goût lié à la langue. Il y avait aussi la diarrhée, l’hypertension, les douleurs musculaires, les maux de tête et la nausée.

Il comporte aussi de nombreuses contre-indications, ce qui explique pourquoi il est nécessaire de voir un médecin avant de le reçevoir. Il ne peut être pris par les personnes atteintes du VIH et les maladies du foie, entre autres. Il pourrait théoriquement être pris par les personnes atteintes de maladies du rein, mais avec certaines précautions.

Le Paxlovid présente également des risques de sérieuses interactions avec de nombreux médicaments, qui doivent être évalués au cas par cas par les médecins.

À lire aussi : Retrouver l’odorat et le goût après la COVID-19 : astuces et explications

Existe-il d’autres médicaments contre la COVID-19?

Un autre médicament contre la COVID-19 manufacturé par Merck a été approuvé il y a environ un mois aux États-Unis, mais n’a pas encore reçu l’aval de Santé Canada, donc il n'est pas disponible au Québec.

Ce médicament fonctionne de manière similaire au Paxlovid ; il s’agit d’un traitement oral qui doit être pris pendant 5 jours à raison de plusieurs comprimés par jour.

Dans les études cliniques, il réduisait d’environ seulement 30 % les risques d’hospitalisation et de décès chez les patients atteints de COVID-19, par contre, soit une efficacité moindre que le Paxlovid de Pfizer. De plus, il comporte plus de risques et de contre-indications que ce dernier.

À lire aussi :

Consulter tous les contenus de Marie-Ève Laforte