Sexualité

Comment faire une bonne fellation?

Les pipes sont vieilles comme le monde! On te parle de la fellation sans tabou et on te glisse quelques idées pour pimenter ta prochaine session coquine!

Penses-tu que la fellation est un phénomène récent, signe des temps nouvellement décomplexés? Et bien pas du tout! Il en existe des traces depuis l'Égypte ancienne ainsi que le temps des Romains. Dans les ruines de Pompéii, par exemple, on a retrouvé des bains publics ornés de fresques érotiques, incluant des scènes de fellation. Le Kamasutra, écrit au 2e siècle de notre ère, propose également plusieurs scènes de fellation... dont certaines qui sont dans des positions très compliquées! 

Une étude récente a indiqué qu'environ 80% des jeunes de 20 à 24 ans pratiquent le sexe oral, tout genre confondu. La fellation est donc une pratique très répandue, qui a perdu une majeure partie de la stigmatisation qu'elle pouvait avoir jadis. Elle est considérée comme une partie importante des préliminaires, c'est-à-dire un acte qui sert spécifiquement à faire plaisir à son partenaire.

Tutoyer le pontife?!

Comme beaucoup d'actes sexuels vaguement tabous et répréhensibles, la fellation a fait l'objet de nombreuses expressions toutes plus comiques et farfelues les unes que les autres au fil du temps. On peut penser par exemple à:

  • Faire un baiser au grand chauve
  • Faire mousser le créateur
  • Scalper le Mohican
  • Jouer du trombone
  • Zorber le grec
  • Tutoyer le pontife.

Quant à l'expression « faire une pipe » ou « tailler une pipe », elle est apparue au début du 20e siècle, dans le milieu de la prostitution en France. À cette époque, pipe était synonyme de cigarette et c'est bien à cet acte, celui de faire (rouler) une cigarette en palpant, lissant et léchant que cette locution colorée réfère. Certains disent que l'expression réfère aussi à la fumée qui peut éventuellement être produite par cette cigarette fumée voulant bien sûr dire ici dire sperme!

À lire aussi : 10 bienfaits de la masturbation

Anna Shvets/Pexels

Comment faire une bonne fellation?

Le principal pour faire une bonne fellation, c'est de vraiment d'en avoir envie et de prendre plaisir à donner du plaisir! Ça n'a pas besoin d'être très compliqué! L'enthousiasme, la communucation, l'authenticité et la simplicité demeurent les clés. 

Évidemment, il n'y a pas de technique qui fonctionne à tout coup, car chaque personne a ses préférences.... Plus ou moins rapide, plus ou moins vigoureux, plus ou moins long : ça dépend de plein de choses et ça peut même changer de fois en fois avec la même personne! Il y a deux manières de s'assurer que tu es sur la bonne voie : être bien à l'écoute des réactions de ton partenaire et lui demander ce qu'il veut! Il faut simplement se rappeller de ne pas être brusque ou trop mécanique pendant le sexe oral puisque les organes génitaux sont particulièrement sensibles.

Varier les techniques permet de briser la routine sexuelles. Par exemple, on peut se regarder droit dans les yeux pendant l'acte, ou bien faire ça sous la couverture et garder un petit effet de surprise. La variation des succions et stimulations peut également faire croitre le plaisir tout au long de la fellation. 

Et puis, ce n'est pas obligé d'être très sérieux! C'est possible de rire, de se tromper, de se reprendre et de s'améliorer. Il n'y a pas de mal là-dedans!

À lire aussi : Tout savoir sur le cunnilingus

Des idées pour pimenter ta fellation...

Avec l'accord de la personne possédant le pénis et celle qui s'apprête à réaliser la gâterie, pourquoi ne pas augmenter le plaisir et ajouter quelques éléments supplémentaires?

  • Une mise en bouche avec de la nourriture (la crème fouetée est un classique!)
  • L'effet chaud/froid avec des glaçons peut être un must pour les sensibles du gland qui s'assument! 
  • Une fellation faite avec les seins (un peu comme la « branlette espagnole », mais on peut y ajouter un peu de langue de temps à autre!)
  • Une stimulation de la prostate pour combler tous les plaisirs (avec un jouet sexuel ou une main bien propre!)
  • Une fellation avec un cockring, cet anneau qui permet de serrer le pénis et conserver une érection plus longtemps
  • Bander les yeux de celui qu'on gâte pour décupler ses sens
  • Une fellation dans un endroit insolite : forêt, voiture, etc. Bon, attention à l'exhibitionnisme, prends tes précaution avant de te lancer!

Toujours une question de consentement

Rappelle-toi que personne ne devrait obliger personne à faire une fellation ; c'est un acte qui se faire entre deux (ou plusieurs!) personnes consentantes. Le plus important, c’est de respecter tes limites et de maintenir une bonne communication avec ton partenaire.

Par contre, si tu n'es pas à l'aise, c'est peut être un bon exercice de te demander pourquoi et d'identifier les raisons qui causent un bloquage à ce niveau. Parce que le sexe, ça se passe avant tout dans la tête! Et la psyché humaine est complexe; l'éducation, des expériences passées ou différentes peurs peuvent toutes nuire au sexe oral. Comprendre ce qui te freine (par exemple la gêne, le dégoût, la peur du jugement ou même des fragments d'éducation religieuses), peut t'aider à y voir plus clair et à surmonter cette barrière.

Sur ce, bonne pipe!

À lire aussi :