Santé

Santé des femmes : les services disponibles en pharmacie

Depuis les dernières années, il y a eu de grandes avancées dans les soins de santé pour les femmes en pharmacie. Les connaissez-vous? Voici les situations de santé pour lesquelles les pharmacien.nes peuvent aider les femmes et prescrire des traitements.

Quand j’ai commencé ma carrière, au tournant des années 2000, l’arrivée de la contraception orale d’urgence (la pilule du lendemain) en pharmacie a marqué un tournant important pour l’accessibilité des femmes à des soins de santé en pharmacie. Mais depuis l’arrivée de la loi 41 et 31, une foule d’autres conditions se sont ajoutées.

Planifier sa grossesse et soulager ses nausées en pharmacie

Un classique! Il y a encore quelques années, les femmes souffraient horriblement de nausées de grossesse dès la 6e semaine de grossesse, mais elle n’avait rendez-vous avec un médecin que vers la 9e à 12e semaine. Maintenant, le pharmacien peut prescrire les médicaments qui soulagent les nausées de grossesse dès qu’ils sont nécessaires et les ajuster selon le soulagement obtenu. 

Mieux encore, nous pouvons prescrire les vitamines de périnatalité dès qu’une patiente désire tomber enceinte. Quelle excellente opportunité de réviser le dossier de la patiente et de s’assurer que les médicaments qu’elle prend déjà seront sécuritaires tout au long de la grossesse!

Douleurs menstruelles

L’accès aux médecins de famille n’est pas toujours facile (encore faut-il en avoir un.e!). Heureusement, si vos douleurs menstruelles ont déjà été évaluées dans les 2 dernières années (assouplissement à 4 années pendant la pandémie), votre pharmacien.ne peut maintenant vous aider. 

Ainsi, la pharmacienne peut désormais évaluer la patiente, éliminer les signaux d’alarme (fièvre ou douleur présente tout le cycle ou accouchement récent, par exemple) et prescrire à nouveau les anti-inflammatoires qui avaient été prescrits par le médecin/IPS à l’origine pour les douleurs menstruelles. Il pourrait même choisir un anti-inflammatoire différent pour optimiser le traitement ou réduire les effets secondaires.

À lire aussi : L'endométriose : ces douleurs menstruelles méconnues

Contraception

Pour diminuer les douleurs menstruelles ou tout simplement parce que la contraception doit être facilement accessible pour les besoins de toutes les femmes, il est possible d’obtenir des informations et de choisir une contraception orale en pharmacie. Jusqu’à récemment, le pharmacien ne pouvait prescrire de contraception que s'il avait d’abord prescrit une contraception orale d’urgence. Quel non-sens! On se retrouvait avec des jeunes filles nécessitant une contraception et l’impossibilité de les aider à moins qu’il ne soit trop tard.

À lire aussi : L’âge du consentement en pharmacie : une ado peut-elle se procurer la pilule du lendemain sans accord parental?

Heureusement, cette condition a été abolie et le pharmacien peut maintenant instaurer une contraception pour une période initiale de 6 mois. Bien sûr, on est encore loin des Pap tests en pharmacie, mais on peut vraiment aider les patientes en attendant le fameux rendez-vous chez le prescripteur. 

Le pharmacien est aussi tout indiqué pour vous aider à changer de contraceptif si celui que vous prenez actuellement ne vous convient pas. Il pourrait vous conseiller le timbre ou l’anneau vaginal si vous avez tendance à oublier de prendre les comprimés ou vous aider à changer de sorte de contraceptif si vous ressentez des effets secondaires ou avez des nouvelles contre-indications comme migraine avec aura, thromboembolie récente (phlébite).

De plus, si vous avez plus de 35 ans et fumez, il vous orientera vers des options sécuritaires.

Le pharmacien est aussi tout indiqué pour vous aider à changer de contraceptif si celui que vous prenez actuellement ne vous convient pas.

Infection urinaire

Quelle infection douloureuse! En plus, elle tend à survenir aux moments les plus inappropriés pour avoir des soins : le week-end, les jours fériés ou bien quand vous êtes en visite loin de chez vous. Heureusement, si ce problème a été évalué dans les dernières années par un médecin/IPS, la pharmacienne peut vous évaluer pour s’assurer qu’il s’agit bien d’une infection urinaire non compliquée et vous prescrire à nouveau le traitement qui a été efficace. 

La pharmacienne doit éliminer les signaux d'alarme (comme une douleur aux reins par exemple) et s’assurer qu’il s’agit d’un problème ponctuel et non récurrent (plus de 3 fois dans l’année par exemple ou s’il est survenu il y a moins de 30 jours).

Les pharmacien.nes ne sont habilités qu’à traiter les femmes et non les hommes pour ce problème, car la survenue d’une infection urinaire chez l’homme est plus rare et nécessite à chaque fois une consultation.

Vaginite à levure

Autre infection désagréable pour les femmes ; la vaginite à levure. Les pharmacien.nes ont toujours eu à leur portée les traitements topiques (crèmes, ovules, comprimés vaginaux) pour aider les femmes à soigner leur vaginite à levure. Désormais, ils peuvent vous prescrire ces traitements topiques ou les comprimés oraux pour régler le problème. Ceci a l’avantage de permettre une couverture par vos assurances médicaments dans la plupart des cas. 

Mieux encore, en demandant l’aide du pharmacien pour traiter une vaginite, celui-ci peut vous aider à la différencier d’une vaginose et éliminer les signaux d’alarme (nouveau partenaire, pertes colorées par exemple).

Mesdames, votre pharmacien.ne est toujours là pour vous et facile d’accès, n’hésitez donc pas à nous consulter!

Continuez votre lecture :

Consulter tous les contenus de Catherine Plamondon, pharmacienne