Bien-être

L'art-thérapie : améliorer sa santé mentale grâce à la créativité

Malheureusement, on n’a pas fini d’entendre parler de la COVID-19. D’ailleurs, on commence tout juste à en étudier les effets à long terme sur notre santé mentale! Chose certaine, la solitude et l’incertitude permanente des deux dernières années ont généré beaucoup d’anxiété, voire de détresse psychologique et bien des remises en question. Celles et ceux qui ont réussi à consulter rapidement et/ou régulièrement un(e) psychologue peuvent s’estimer chanceux.

Bien que, selon moi, tout le monde devrait aller consulter un professionel, surtout si leur état mental ne s’améliore pas, je sais que ce n’est pas tout le monde qui est capable de le faire financièrement.

Alors, qu’est-ce qu’on fait pour aller mieux? Pour se calmer les nerfs? Pour se changer les idées? Pour retrouver sa motivation? On vous a sûrement tous déjà recommandé de bien manger, de boire beaucoup d’eau, de bouger et de dormir au moins 8h…Mais encore?!

Avez-vous déjà entendu parler de l’art-thérapie? C’est une activité aussi créative qu’efficace qui pourrait facilement s’immiscer dans vos résolutions bien-être pour l’année 2022. Mais faut-il faire de l'art avec ou sans thérapeute? On vous explique.

Face à l’anxiété engendrée par la pandémie et/ou à la déprime saisonnière, il n’y a peut-être pas de solution miracle, mais il y a assurément des petites actions qui peuvent faire une grosse différence. Pour ma part, l’art m’a vraiment aidé à mieux gérer mon anxiété généralisée. Le simple fait de m’abandonner dans une peinture, en libérant mes états d’âme, sans destination précise, me fait complètement déconnecter de la réalité.

C’est apaisant et gratifiant de réaliser quelque chose de ses mains, d’y donner un sens, de se remettre en question et d’arriver à des conclusions réfléchies. Ce que je n’avais pas réalisé c’est qu’en fait l’art est une thérapie en soi.   

L’art-thérapie en tant que processus thérapeutique encadré

Faire de l’art dans son coin, c’est bien, mais faire de l’art dans un cadre thérapeutique, c’est encore probablement mieux!

L’art-thérapie, c’est une pratique qui permet d’apprivoiser, d’extérioriser et de cheminer à travers les difficultés que l’on rencontre. L’interaction avec l’art-thérapeute permet davantage de mettre des mots sur ce que l’on vit via l’utilisation des couleurs, des formes, des textures, etc.

On se met à nu, c’est une approche complètement différente qu’avec un(e) psychologue traditionnel(le) puisque le médium de communication incite davantage à la proximité émotionnelle. On laisse aller notre inconscient au lieu de notre verbal. 

L'art-thérapie touche à la santé mentale à travers plusieurs formes d'art, notamment : 

  • la sculpture
  • le dessin
  • les arts plastiques
  • le collage
  • la peinture
  • la danse
  • la musique

L'art-thérapie s’adresse à tout le monde, même celles et ceux qui n’ont aucune aisance en arts! L'art-thérapeute amène une guidance tout au long du processus d'expression. Une créativité exprimée sert à ultimement faire transparaître certains conflits intérieurs.

À lire aussi : Comment la spiritualité peut-elle améliorer la santé mentale?

Le processus de création permet de relâcher certaines tensions émotionnelles et de s’en libérer.

Comme l’exprime Nathalie Bondil, l'ancienne directrice générale et conservatrice en chef du Musée des beaux-arts de Montréal et créatrice du comité Art et Santé du musée : « Les oeuvres d’art suscitent en nous une émotion esthétique, elles communiquent sensiblement avec nos traits biologiques de grands primates. L’art s’adresse à nous en tant qu’êtres humains, dans notre chair, dans notre sang, par nos tripes. Dans un lieu où il y a des oeuvres d’art, nous sommes devant un mode de communication, d’échange et d’émotion qui est très différent de celui que l’on pourrait avoir devant un écran, face à un professeur ou devant une scène, où on se trouve également en situation passive. Face à des oeuvres d’art, nous sommes dans une dynamique qui nous engage et qui nous permet de mieux interagir d’un point de vue social, donc avec les autres, et en même temps de renforcer notre estime de nous. »

L’art-thérapie peut être bénéfique pour :

  • Les personnes anxieuses
  • Les personnes dépressives
  • Les personnes qui ont une faible confiance en soi
  • Les personnes qui souffrent d’isolement
  • Les personnes qui vivent un deuil
  • Les personnes en épuisement professionnel
  • Les personnes ayant subi des abus

Les différents bienfaits de l’art-thérapie

La pensée visuelle

La plupart d’entre nous gardent des souvenirs visuels de notre vie. C’est également vrai lors d’évènements traumatisants. L’art-thérapie permet de conceptualiser ces images.

L’expression au-delà des mots

Les mots ne suffisent pas pour exprimer certains sentiments et certaines expériences. L’art-thérapie offre une autre forme d’expression.

La libération d’émotions

Le processus de création permet de relâcher certaines tensions émotionnelles et de s’en libérer en les illustrant pour mieux savoir en parler.

Des créations tangibles

L’art-thérapie est une activité pratique qui comprend des outils tangibles et nourrit notre aptitude à fabriquer des objets.

L’accessibilité de l’approche

Aucun talent artistique n’est requis. Le dessin, la peinture et d’autres formes d’arts visuels sont accessibles pour presque tous, peu importe l’âge et les habiletés. Tout le monde détient la capacité de créer par l’art, alors toutes les expressions sont bonnes.

Un outil de compréhension

La création artistique nous permet de nous exprimer et de comprendre nos croyances et nos pensées. Ainsi, il devient plus facile de dévoiler les explications derrière la souffrance.

Vous l'avez compris ; l'art-thérapie est une alternative à la psychothérapie traditionnelle pour les personnes qui se sentent plus à l’aise de s’ouvrir via l’art et la création afin d'entamer un processus en santé mentale. 

Pour en savoir plus sur l’approche et les médiums artistiques utilisés, on vous invite à contacter un(e) art-thérapeute proche de chez vous.

Faire de l’art à la maison pour son bien-être

Cela dit il y a plein de manières de s’adonner à l’art-thérapie chez soi, sans thérapeute. Bien évidemment, il ne s’agira plus d’un cheminement guidé pour travailler sur sa santé mentale, mais d'activités créatives qui peuvent améliorer le bien-être et ne sont donc pas à écarter!

Voici quelques idées qui font appel à la créativité pour augmenter le bien-être et recentrer les pensées :

  • S’écrire une lettre à soi ou à une autre personne sans l’envoyer
  • Faire un collage avec ce que vous avez sous la main, de ce qui vous inspire
  • Faire de l’aquarelle de vos états d’âme
  • Conceptualiser un fanzine, un zine ou une bande dessinée
  • Écrire un poème, une nouvelle, un roman, peu importe
  • Créer un journal de gratitude quotidien
  • S'initer à la broderie ou au tricot
  • Prendre des photos de ce que vous trouvez beau, de ce qui attire votre attention
  • Colorier des mandalas ou faire de la peinture à numéros
  • Danser librement, sur la musique qui vous inspire
  • Apprendre une chorégraphie d’un film ou d’un/e artiste que vous aimez particulièrement
  • Apprendre un nouvel instrument de musique
  • Lire des romans qui vous interpellent
  • S’abandonner via l’improvisation, au théâtre, à toute forme d’expression qui permet une déconnexion de soi

C’est tellement important de se poser et de créer, ne serait-ce que pour quelques minutes. Et l’art rend l’introspection et la guérison tellement plus accessible!