Divination

Comment la spiritualité peut-elle améliorer la santé mentale?

Je parle beaucoup de santé mentale, au sens médical et scientifique du terme, mais parmi les pratiques qui m’aident à maintenir un état mental équilibré, il y a aussi la spiritualité

Et oui, le rationnel et l’ésotérisme ne sont pas complètement irréconciliables! Ce n’est pas pour rien si les jeunes générations s’abreuvent d’astrologie autant que de rapports scientifiques. D’ailleurs, la spiritualité ce n’est pas forcément des grands rituels flyés et des symboles ancestraux! Ça peut également être des réflexions et des gestes très ancrés dans la nature et le quotidien, pourvu qu’on se sente davantage connecté à notre environnement. Tour de piste.

Un peu d’histoire

Spirituality kills the religion star? Pas nécessairement. Comme l’explique si bien l’historien Laurent Turcot à Rose-Aimée Automne T. Morin dans l’émission Comment devenir une personne parfaiteon fait souvent l’erreur de penser que depuis la Révolution Tranquille, au Québec s’est effacée toute forme de spiritualité et de religion. Faux. La nuance est que jadis, spiritualité et religion ne faisaient qu’un. 

Dorénavant, religion et spiritualité sont deux entités bien singulières. Aujourd’hui, on approche la religion à la façon d’un syncrétisme, c’est-à-dire en combinant des éléments, ici et là d’un peu partout, qui résonnent en nous. Oui, on croit à un être divin, mais on ne ressent pas le besoin de le nommer nécessairement. C’est un peu comme avoir une foi DIY, en termes milléniaux! 

Et puis la spiritualité en fait, c’est simplement de croire en quelque chose de plus grand que soi, c’est d’être en harmonie avec soi-même, avec les autres et avec la nature.

La spiritualité d’aujourd’hui

Que l’on parle d’astrologie, de karma, de tarot, de visualisation, de l’énergie, des cristaux etc., tous ces éléments ont pour dénominateur commun la spiritualité.

Il suffit de remonter en 2006 pour se remémorer l’engouement qu’avait généré la publication du livre Le Secret. Ben oui, on connait tous quelqu’un qui l’avait dans sa bibliothèque! C’est presque le Harry Potter des boomers, ah! Chez moi, c’était ma mère la propriétaire. Je me souviens qu’à l’époque, du haut de mes 14 ans, je trouvais ça super ésotérique d’avoir « un bouquin magique » sous mon toit.

15 ans plus tard, je trouve ça vraiment fascinant et intéressant d’entretenir une vie spirituelle.

Plusieurs « rationnels endurcis » trouvent ces concepts risibles et même ridicules. Pourtant, il est important de se rappeler que tout être est spirituel, sans forcément en avoir conscience.

Et souvent, malheureusement, c’est lorsque quelque chose de frustrant, de triste ou d’incompréhensible (comme un décès tragique, une maladie grave ou une crise sociale) qu’un certain éveil à la spiritualité se concrétise.

Il vaut mieux prévenir que guérir

Toutefois, pratiquer la spiritualité en amont, avant qu’un traumatisme se produise, permettrait de prévenir plusieurs problèmes reliés à la maladie mentale.

La spiritualité apporte une forme de confort et de lâcher-prise envers l’incertitude. Parce qu’on ne va pas se mentir, ça donne souvent le vertige, la vie! Graduellement, le sentiment de quiétude prend le dessus sur l’inquiétude.

Je comprends donc maintenant pourquoi la spiritualité a eu et continue d’avoir un impact majeur sur mon anxiété, au quotidien. Il faut dire que la peur commune des personnes anxieuses est de perdre le contrôle. 

Tu n’as pas besoin de calquer tes croyances sur celles des autres, ni sur celles des religions monothéistes ni sur celles de ta matante New age.

Mais concrètement, comment être une personne spirituelle en 2021?

Il y a tellement de façons d’intégrer la spiritualité à ton quotidien. Il suffit de prendre le temps et de te tourner vers une spiritualité et des croyances qui te ressemblent. Les cristaux, tu trouves ça magnifique et ça te rapproche de la nature? Go! L’astrologie pique ta curiosité et tu sens bien que la lune influe sur ton humeur? Investigue le sujet! 

Mais sache que ta spiritualité peut être encore plus minimaliste que ça. Tu peux la pratiquer de n’importe où, aucun matériel n'est nécessaire. D’ailleurs, un simple 10 minutes peut changer complètement la dynamique d’une journée.

Voici quelques pratiques spirituelles qui ont fait leurs preuves :

La pleine conscience ou « mindfullness »

C’est quoi? C’est de s’ancrer dans le moment présent. C’est accorder de l’importance à ses 5 sens en se déchargeant de ses tracas, de ses émotions négatives. En bref, on approche ses émotions avec un pas de recul, sans jugement. Plusieurs applications existent pour te familiariser avec le concept, notamment Headspace.

Ça apporte quoi? Bienveillance, résilience, présence, quiétude, estime de soi.

La respiration consciente ou « breathwork »

C’est quoi? Il s’agit d’apporter une attention particulière à son souffle, de respirer consciemment. Lorsque l’on dit de respirer avant une présentation orale afin de diminuer le stress ou de souffler lors d’un accouchement afin de contrôler la douleur, c’est la raison même de la respiration consciente. Je la pratique depuis peu et le bien-être que je ressens à la fin de chaque séance est indescriptible. Il existe plusieurs types de respirations qui viennent calmer le système nerveux.

Ça apporte quoi? Authenticité, empathie, créativité, reconnexion à soi, légèreté.

La visualisation

C’est quoi? C’est comme un rêve éveillé. On suggère à notre cerveau de s’imaginer dans un endroit qui nous plonge dans un état de relaxation, un endroit que l’on connaît déjà ou non, ça peut être une plage, un champ, une forêt. Le but est de se rappeler que cette place est constamment à proximité, peu importe dans quelle situation on peut se trouver. La quiétude est toujours à portée de main. 

Ça apporte quoi? Relaxation, quiétude, liberté, conscience, bienveillance.

À lire aussi : Visualisation : séance guidée pour faire arriver de belles choses dans ta vie

La guérison par les cristaux

C’est quoi? Jumelés à la visualisation et à l’intention, les cristaux sont tous des médiums uniques qui nous permettent, par leur couleur et par leurs vertus, d’extérioriser nos inquiétudes, nos blessures et de matérialiser nos aspirations. J’ai d’ailleurs écrit un article plus poussé sur les cristaux de base à posséder et les différentes façons de les utiliser, si le sujet t’intéresse.

Ça apporte quoi? Concentration, relaxation, énergie, bienveillance, bien-être.

À lire aussi : Cristaux : tout ce qu’il faut savoir quand on débute

Le yoga

C’est quoi? Un travail physique, mais davantage mental. Il existe plusieurs sortes de yoga, chacun ayant leurs spécificités. Tout est pensé ; le choix des postures, l’ordre de celles-ci, la respiration, le mouvement, etc. Au yoga, on permet au mental de se concentrer, d’apprivoiser l’inconfort. C’est comme une méditation en mouvement! Et bien que le yoga ait largement été récupéré par l’Occident comme étant un sport, à l’origine, il est une pratique spirituelle complète. Donc, non, tu n’as pas besoin de te mettre la tête à l’envers sur Instagram pour que ton yoga soit valide et surtout bénéfique.

Ça apporte quoi? Relaxation, présence, bien-être, clarté, créativité.

À lire aussi : J’ai fait une retraite de yoga et j’ai adoré mon expérience!

L’écriture au quotidien ou « journaling »

C’est quoi? C’est d’écrire et extérioriser ses états d’âme. Ça peut être dans un livre, sur ton cellulaire, tant que tu le fais de façon régulière! Il s’agit d’énumérer les choses pour lesquelles on ressent de la gratitude aussi. Le simple fait de décrire comment on se sent, même si l’on n’est pas convaincu du pourquoi et du comment, aide à se reconnecter à soi, à son essence. L’écriture peut même être créative, c’est comme tu le sens.

Ça apporte quoi? Conscience, ouverture, empathie, bienveillance, liberté.

Les activités créatives sont aussi d’excellentes manières de laisser aller son imagination, laisser errer son esprit, se mettre dans un état de relaxation. Que ce soit colorier des mandalas, faire de la peinture à numéros, prendre soin de ses plantes, de faire de la broderie, qu’importe, tout cela compte et a un impact sur ta santé mentale. Lorsque notre attention est focalisée quelque part, ça ne peut qu’être bénéfique sur le cerveau.

En bref, la spiritualité c’est vraiment moins complexe qu’on peut penser.

Il suffit de s’y adonner selon ses intérêts et de se laisser aller, sans censure, au bien-être que ça peut nous apporter. Tu n’as pas besoin de calquer tes croyances sur celles des autres, ni sur celles des religions monothéistes ni sur celles de ta matante New age. Écoute-toi! 

Consulter tous les contenus de Liane Fauchon.