Santé

Tout savoir sur la vaccination contre la COVID-19

Disponibilité, éligibilité et détails sur les vaccins : voici ce qu’il faut savoir sur la campagne de vaccination contre la COVID-19 présentement en cours.

Quels vaccins sont disponibles?

Pour les adultes

Santé Canada a, jusqu’à maintenant, approuvé différents vaccins contre la COVID-19 pour les personnes de 18 ans et plus.

Deux vaccins à ARN messager, une nouvelle technologie qui n’avait jamais été approuvée auparavant :

  • Celui de la compagnie américaine Pfizer, qui l’a développé en partenariat avec le laboratoire allemand BioNTech
  • Celui de la compagnie américaine Moderna.

Un vaccin à vecteur viral, qui est la technologie la plus commune reliée aux vaccins :

  • Celui de la compagnie suédo-britannique Astra-Zeneca, développé en partenariat avec l’Université d’Oxford en Angleterre.

En février 2022, soit après l'importante vague de vaccination, un nouveau vaccin a été approuvé pour les personnes de 18 ans et plus, celui de l'entreprise américaine Novavax. Ce vaccin à base de protéines permet de prévenir les formes graves de la COVID à 100 % et l'infection symptomatique à 90 %. Ce vaccin pourrait donc être administré comme 1ere ou 2e dose pour les personnes qui ne pouvaient pas, ou ne souhaitaient pas reçevoir un vaccin à ARN messager.

Pour les adolescents et les enfants de 5 ans et plus

Le vaccin de Pfizer est également approuvé par Santé Canada pour les enfants de 5 ans et plus, ainsi que les adolescents jusqu'à 17 ans.

Les adolescentsde 12 ans et plus reçoivent la même dose qu'un adulte, tandis que les enfants de 5 à 11 ans reçoivent une dose pédiatrique, équivalent au tiers de la dose habituelle.

La vaccination pour les bébés ainsi que les tout-petits jusqu'à 4 ans n'est toujours pas dans l'horizon proche. Pfizer a en effet obtenu des résultats "décevants" de son étude clinique à ce sujet, menée en 2021. Rien du tout qui a trait à la sécurité du vaccin, mais la compagnie avait tenté une dose encore plus basse pour cette population et malheureusement, l'immunité développée n'était pas à la hauteur de ce qui était attendu. Pfizer doit donc recommencer les essais avec un autre dosage de vaccin.

À lire aussi: La vaccination des enfants contre la COVID-19

Vaccins contre la COVID-19

Comment prendre un rendez-vous de vaccination?

Tous les rendez-vous pour la vaccination de 1ere dose se prennent à partir du site Clic-Santé du gouvernement du Québec. À partir de la page d’accueil, il faut choisir l’option « Vaccin COVID-19 » dans le champ « Sélectionnez un service », puis entrer le code postal pour obtenir de l’information liée au lieu de résidence.

Pour prendre rendez-vous, la carte d’assurance-maladie est nécessaire. Le vaccin est gratuit pour tous.

À l'heure actuelle, la campagne générale de vaccination concerne les adultes de 18 ans et plus pour la 3e dose ainsi que les enfants de 5 à 11 ans en 2e dose.

Toutefois, toute personne éligible qui souhaite se faire vacciner peut prendre rendez-vous hors de ces "campagnes" générales. À l'heure actuelle, la 3e dose n'a pas encore été approuvée pour les adolescents mais ça devrait venir au cours des prochains mois, comme c'est le cas aux États-Unis par exemple.

Le site Clic-Santé proposera différentes options aux personnes : centres de vaccination près du domicile, pharmacie, vaccination en entreprise, etc. Chaque personne est libre de trouver un rendez-vous où elle le souhaite parmi ces options.

Vaccin COVID-19

Est-ce possible de choisir son vaccin?

La distribution des vaccins se fait selon les arrivages des doses donc en principe non, mais il y a différentes exceptions reliées à ceci: seul Pfizer est approuvé pour les enfants et adolescents, les personnes de moins de 30 ans ne devraient pas reçevoir Moderna comme 3e dose, etc. De plus, le vaccin Astra-Zeneca n'est plus distribué à l'heure actuelle.

Y aura-t-il une 4e dose de vaccin contre la COVID-19?

Alors que la campagne de vaccination pour la 3e dose bat son plein, plusieurs personnes se demandent déjà s'il faudra éventuellement poursuivre avec une 4e dose. Israël, par exemple, est déjà en train d'administrer cette dose à sa population. 

Alors aurons-nous besoin d'une 4e dose? La vérité, c'est qu'il est possible, voire même probable que oui, mais il reste à savoir quand. Comme tous les virus mutent, la COVID-19 risque encore de changer, de la même manière que la grippe change et donc que son vaccin doit être répété chaque année. Une 4e dose éventuelle pourrait donc permettre à la population de mieux se défendre contre les nouveau variants, dans l'optique ou, comme la plupart des experts le croient, la COVID devient une maladie endémique (c'est-à-dire là pour rester, avec des pics d'infection, mais de plus en plus de manières de gérer ces derniers).

Quelques provinces canadiennes ont donc déjà commencé à administrer des 4e doses aux personnes immunosupprimées, et ce 6 mois après leur 3e dose.

Le gouvernement canadien, a assuré que le Canada disposera de suffisamment de doses pour vacciner tout le monde avec une 4 dose, si besoin il y a.

À lire aussi:

4e dose: pas encore nécessaire pour la population générale

3e dose de vaccin contre la COVID: ce qu'il faut savoir

Tout savoir sur l'isolement lié à la COVID-19

Effets secondaires des vaccins: à quoi s'attendre

Consulter tous les contenus de Marie-Ève Laforte