Passer au contenu principal

Début du contenu principal.

Santé

Stiff person syndrome : qu'est-ce que c'est, cette maladie rare dont souffre Céline Dion?

Céline Dion a annoncé devoir reporter sa tournée mondiale dans une touchante vidéo, puisqu’elle est atteinte de la maladie appelée Stiff person syndrome.

Voici la vidéo en question :

La chanteuse est atteinte d’un trouble neurologique assez rare et progressif. Voici donc tout ce que vous devez savoir sur cette maladie, souvent appelée par son abréviation SPS ou encore syndrome Moersch-Woltman.

Qu’est-ce que le Stiff person syndrom?

Le Stiff person syndrome est caractérisé par une rigidité musculaire importante et des épisodes répétés de spasmes musculaires, qui peuvent être déclenchés par divers événements.

La gravité ainsi que la progression de la maladie vont varier d’une personne à l’autre.

Quels sont les symptômes du SPS?

Les causes exactes de la maladie ne sont pas encore comprises par les chercheurs. Cependant, les recherches indiquent que ce serait entre autres une réponse à une maladie auto-immune, qui aurait pu affecter le cerveau et la moelle épinière.

Le diabète de type 1, des problèmes de thyroïde, le vitiligo ou l’anémie pourraient par exemple en être la cause.

Les symptômes habituels de la maladie sont donc :

  • Des muscles raides dans les bras, les jambes et le torse
  • Une plus grande sensibilité au bruit, au toucher et aux émotions fortes

Quels sont les effets de ce trouble?

Si le trouble SPS n’est pas traité, il peut potentiellement entraîner des difficultés à effectuer des actions quotidiennes comme marcher ou manger.

Les chutes sont également fréquentes chez les personnes atteintes de cette maladie, puisqu’ils n’ont souvent pas les réflexes nécessaires pour se rattraper. Ces accidents peuvent donc entraîner de graves blessures physiques.  

L’anxiété, la dépression et la transpiration excessive sont également des symptômes associés aux personnes atteintes du Stiff person syndrome.

Quels sont les traitements possibles du SPS?

Dans plusieurs cas, un traitement multidimensionnel peut être nécessaire.

Les symptômes de la maladie peuvent être stabilisés par la prise de certains médicaments, comme des médicaments anti-anxiété ou des médicaments qui atténuent les spasmes musculaires.

Des interventions non médicamenteuses comme les étirements, la massothérapie ou l’acupuncture peuvent également être considérées dans le traitement.