Santé

Les allergies saisonnières risquent d'être très intenses cette année!

Tu es beaucoup plus affecté par le pollen et les allergies saisonnières depuis quelques années? Tu as l'impression que tes médicaments et antihistaminiques ne font pas effet très longtemps? Tu ne rêves pas : les allergies du printemps 2022 s'annoncent pires qu'auparavant!

Les allergies au pollen, qu'on appelle aussi rhinite saisonnière ou rhume des foins, sont vraiment intenses depuis quelques années, et c'est loin d'être terminé!

L'an dernier en 2021, beaucoup de personnes ont rapporté que leurs allergies saisonnières n'avaient jamais été aussi pénibles... Et maintenant, si on se fie à la situation en Colombie-Britannique où la saison des allergies est déjà commencé, 2022 est encore pire!

La faute au réchauffement climatique

En effet, les scientifiques avancent que cette période de l'année sera de plus en plus longue.

L'une des causes principales des allergies saisonnières qui emprient est le réchauffement climatique. Une récente étude a permis de constater qu'en raison de la hausse des températures moyennes en Amérique du Nord, la saison des allergies aux pollens s'est allongée de 20 jours entre 1990 et 2018. 

Le lien est donc clairement défini entre le climat plus chaud et la saison pollinique plus puissante.

La saison des allergies en C.-B. est présentement épouvantable

La Colombie-Britannique est la province canadienne avec le climat le plus doux; sur la côte, la neige est pratiquement inexistante et le gel est rare, même durant l'hiver. Les britanno-colombiens sont donc habitués à un printemps hâtif, donc à une saison des allergies plus longue. Mais en 2022, tout est empiré.

Le pollen a commencé à circuler en janvier, ce qui est très inhabituel, même pour eux... Et le pollen ne cesse d'augmenter depuis. Le Dr. Ross Chan, un spécialiste des allergies de Vancouver, affirme que les changements climatiques "devraient engender des périodes plus longues, voire plus intenses, de pollen dans l'air."

Des allergies plus intenses ici aussi depuis quelques années 

Je suis très allergique au bouleau, au pollen, au pissenlit, au trèfle, à l'armoise, alouette! Et cette année, j'ai les larmes aux yeux en regardant les pommiers en fleurs... parce que les médicaments en vente libres, qui sont supposés fonctionner pendant 24 heures, n'ont en fait que très peu d'effet sur moi! 

Durant la saison des allergies en 2020, c'était le début de la pandémie et nous vivions le confinement le plus intense. Les gens sortaient en général peu de chez eux, ce qui explique peut-être une exposition au pollen moindre pour ceux qui souffrent d'allergies, et donc une perception que les allergies étaient moins pires. Mais en 2021 et avec la saison que nous nous apprêtons à vivre en 2022, la vie reprend son cours et ça exacerbe peut-être le fait qu'on a l'impression que les allergies saisonnières sont pires! Il faudra donc se réhabituer doucement à cohabiter avec le pollen et ce, pour une saison de plus en plus longue, tel que mentionné ci-haut.

En attendant, même si tout le monde est tanné de porter un masque de procédure, les médecins indiquent qu'il s'agit d'un des meilleurs moyens de limiter son exposition au pollen lorsqu'on est dehors. 

Recommandé pour vous :