Santé

Oui, les allergies saisonnières sont plus intenses cette année!

Tu es beaucoup plus affecté par le pollen et les allergies saisonnières cette année? Tu as l'impression que tes médicaments et antihistaminiques ne font pas effet très longtemps? Tu ne rêves pas : les allergies du printemps 2021 sont pires qu'auparavant!

Les allergies aux pollens, qu'on appelle aussi rhinite saisonnière ou rhume des foins, sont vraiment intenses depuis quelques semaines, et c'est loin d'être terminé! 

La faute au rechauffement climatique

En effet, les scientifiques avancent que cette période de l'année sera de plus en plus longue.

L'une des raisons principales est le réchauffement climatique. Une récente étude a permis de constater qu'en raison de la hausse des températures moyennes en Amérique du Nord, la saison des allergies aux pollens s'est allongée de 20 jours entre 1990 et 2018. 

Le lien est donc clairement défini entre le climat plus chaud et la saison pollinique plus puissante.

Des allergies plus intenses pendant la pandémie? 

Je suis très allergique au bouleau, au pollen, au pissenlit, au trèfle, à l'armoise, alouette! Et cette année, j'ai les larmes aux yeux en regardant les pommiers en fleurs... parce que mes médicaments en vente libre, qui clament faire effet 24 heures, ne fonctionnent que très peu sur moi!

Il semblerait que cette saison du rhume des foins, qu'on vit plus intensément que l'an dernier, ait aussi un lien avec la pandémie.

L'an dernier à pareille date, la consigne était de rester chez soi à tout prix, question d'éviter de propager la COVID-19 qu'on ne connaissait pas du tout. En 2021, on ose davantage sortir, profiter du plein air, prendre des marches pour profiter du soleil et de la chaleur hâtive. Cela exacerbe le fait qu'on a l'impression que les allergies saisonnières sont pires qu'en 2020! Il faudra donc se réhabituer doucement à cohabiter avec le pollen et ce, pour une saison de plus en plus longue, tel que mentionné ci-haut.

Recommandé pour toi :