Activité physique

L’électrostimulation musculaire (EMS) : j’ai testé une nouvelle façon de s’entraîner

Connaissez-vous les entraînements par électrostimulation musculaire (EMS)? Vous l’aurez deviné, il s’agit d’une façon de stimuler le muscle à l’aide de micro impulsions électriques et c’est exactement ce qu’Iron Body Fit Canada (IBF) vous propose d’essayer dans l’un de ses 3 centres au Québec. Une séance de 25 minutes une fois par semaine équivaudrait à 4 heures d’activité physique. Je l’ai testé pour vous pendant 6 semaines et je vous donne tous les détails et résultats.

Iron Body Fit_studio
Iron Body Fit_studio

Un peu d’histoire

Ça peut faire peur d’entendre le mot « électro » comme dans « choc électrique », mais en fait, cette technologie n’a rien de nouveau. L’électrostimulation musculaire (EMS) existe depuis le 18e siècle, mais c’est aux alentours du 20e siècle que l’utilisation en thérapie et auprès des sportifs a vu le jour.

Ce sont d’abord les Russes qui ont testé l’EMS sur des athlètes afin d’améliorer leurs performances et forces sans risque de blessure dû à un entraînement trop poussé. Ce sont ensuite les Allemands qui ont poussé cette technologie afin d’en permettre l’utilisation par monsieur et madame tout le monde.

Au Québec, Iron Body Fit est apparu en 2020 grâce à des passionnés de bien-être français convaincus par le concept, Emeline et Phi-Sith, qui ont décidé de développer des franchises au Canada, d’abord du côté de Sainte-Foy, puis à Montréal, sur le Plateau et dans Westmount. 

D’ici la fin 2022, c’est 15 à 20 centres qui devraient ouvrir leurs portes dans le Grand Montréal et un peu partout dans la région de Québec.

À lire aussi : Comment faire de l’exercice quand la motivation n’y est pas

Machine d'électrostimulation musculaire

À qui s’adresse Iron Body Fit?

Iron Body Fit existe depuis plusieurs décennies en Europe et est le centre le plus reconnu en EMS en France. Il s’adresse autant aux gens qui sont en bonne forme physique qu'à celles et ceux qui désirent se remettre à l’entraînement. Les gens qui vont chez IBF ont des objectifs variés : augmenter leur masse musculaire, perdre du poids et/ou tonifier leur corps. 

Les séances sont adaptées selon les objectifs du client et je dois dire qu’on sent assez rapidement un changement, même s’il ne faut pas s’attendre à une transformation magique sans avoir un rythme de vie conséquent. « 80% des personnes qui viennent ici, c’est surtout pour la perte de matière grasse. Sinon, il y a aussi des sportifs qui vont venir chez nous pour améliorer leurs performances grâce à nos séances de coaching », me précise Phi-Sith.

Cet entraînement par électrostimulation musculaire (EMS) a toutefois des contre-indications médicales entre autres pour les personnes atteintes de parkinson, d’épilepsie, de cancer, qui ont des implants électriques ou sont enceintes.

Selon ce que j’ai pu observer lors de mes séances, c’est le type d’entraînement idéal pour les gens qui ont parfois des douleurs aux articulations lors des mouvements sautés ou répétitifs, car la machine amplifie le travail musculaire, nul besoin de sauter et se déplacer. 

Phi-Sith souligne que ça s’adresse à tout le monde et « qu’il n’y a pas vraiment de clientèle type. On est vraiment là pour le bien-être des gens, et on n’est pas considéré comme une salle de sport. Si quelqu’un a besoin de discuter après la séance, on s’assoit, on prend un café, on discute. »

Équipement d'électrostimulation musculaire

Comment ça fonctionne, l’électrostimulation musculaire?

Concrètement, comment fonctionne une séance d’EMS chez Iron Body Fit? À votre arrivée au studio d’entraînement corporel, vous devrez vous dévêtir (au complet!) en cabine afin d’enfiler une tenue « sous-couche » qui est en fait un short et chandail à manches courtes bien moulants. 

Ensuite, l’entraîneur vous aide à mettre l’équipement nécessaire à la session, le tout, bien mouillé pour favoriser la transmission des impulsions électriques : une veste, une ceinture à mettre à la hauteur des fesses, deux ceintures autour des biceps puis deux autres autour des cuisses.

C’est donc ainsi que 8 groupes musculaires travaillent en même temps pendant une courte séance de 15 à 20 minutes, suivie d’une séance de cardio et/ou relaxation de 5 à 10 minutes. On se rapproche de la machine, un gros fil nous connecte à l’appareil. C’est parti!

C’est le coach qui gère la force les impulsions envoyées dans votre corps selon votre sensibilité. On ne reste pas là sans bouger en revanche, oh non! Pour que le muscle travaille, il doit être en mode flexion, il faut donc prendre diverses positions pendant la séance pour faire travailler tantôt un peu plus les cuisses, puis un peu plus le dos, suivi des biceps, etc.

À lire aussi : 10 trucs pour être en meilleure forme, sans même s'en rendre compte!

Il y a donc 12 répétitions du même mouvement pendant lequel on doit contracter au maximum tous nos muscles pendant quelques secondes. Puis, vous avez 4 secondes pour reprendre votre souffle, et un autre 4 secondes pour vous remettre en position avant que la prochaine vague de stimulations électriques arrive. On tient la position, et on recommence. 

Ainsi, en 15 à 20 minutes, on a fait une multitude de positions, sans saut, sans déplacement, qui ont travaillé tous les muscles du corps.

La dernière période débute peu de temps après, mais au lieu d’ondes de choc, on reçoit partout sur le corps l’équivalent de petites tapes (encore là, l’intensité varie selon votre tolérance). Cette partie de la séance vise à relâcher l’acide lactique dans les muscles et empêcher notre corps d’être endolori les jours suivants l’entraînement…Et ça marche! C’est aussi une étape qui aide à réduire la cellulite apparemment. 

Selon vos objectifs, cette séance est composée soit d’un léger (ou intense) jogging sur place, de différents mouvements de bras et de corps, le but étant de juste relaxer la tension dans les muscles et continuer d’activer le cardio. Et c’est tout! En 25 minutes, on a l’impression d’avoir fait un entraînement à haute intensité de 4 heures et on se sent énergisé (et fatigué à la fois).

Mon expérience avec l’EMS

Dès la première séance, j’ai été conquise par l’effort complet que mon corps devait mettre en branle en si peu de temps. Après seulement quelques minutes, j’avais le cœur qui battait rapidement, les gouttes de sueur au front et j’avais hâte que ça finisse… dans le bon sens! Il faut dire que depuis 2020, mon corps était en mode « patate de divan » donc il fallait bien me botter les fesses un peu pour sortir de cette sédentarité.

Les petits "chocs électriques" sont aussi forts que chacun peut tolérer et plus nos muscles s’échauffent pendant la séance, plus on est capable de demander au coach d’augmenter la dose.

Les résultats physiques? Après 1 séance d’essai et 3 séances complètes (donc 4 semaines), j’ai perdu un peu plus de 5 livres, 4 centimètres à la taille, 3 centimètres aux bras et aux hanches, puis 2 centimètres aux cuisses. « C’est la moyenne, me dit Phi-Sith, tout de même fier de mes progrès. C’est un bon drainage qui évacue l’eau et le gras, et ce, dès les premières semaines. »

crédit: Maude Carrier
crédit: Maude Carrier

Personnellement, j’ai aimé le fait que les séances soient courtes, la qualité de mon sommeil s’est améliorée et j’ai définitivement eu le goût de me sortir de mes mauvaises habitudes de vie pandémique et me remettre à manger plus équilibré et à bouger plus.

Il est important de souligner que ce n’est pas une solution miracle. Il faut continuer de bouger au quotidien et de bien s’alimenter pour obtenir des résultats satisfaisants. 

Pour ceux et celles qui adorent courir, s’entraîner au gym ou lever des poids, je vous entends déjà me dire que cette façon de faire est un peu de la « triche ». Mais si vous êtes blessés, si vous êtes une personne que n’aime pas s’entraîner, ou bien qui a certaines restrictions physiques pour accomplir des entraînements intenses au gym, ou encore si vous avez un horaire tellement chargé que 4 heures de gym par semaine semblent irréalistes, l’ESM serait une belle manière d’encourager le bien-être et contrer ces obstacles à une meilleure santé physique! 

Dans mon cas, ces quelques semaines à tester le concept m’ont motivé à bouger plus souvent et m’ont redonné l’énergie nécessaire pour reprendre mes activités quotidiennes.En fait, je crois que chacun peut aller y chercher quelque chose d’assez spécifique et les entraîneurs sont à l’écoute des clients. 

Combien ça coûte?

Il y a différents forfaits disponibles selon vos objectifs. Notez que vous pouvez d’abord tester gratuitement le concept avec une séance de 15 minutes. Le coût d’une séance débute à 50$ + taxes, tous les détails sont disponibles auprès de votre succursale.

Alors, irez-vous tester le Iron Body Fit cet hiver?

Transparence : Notez que j’ai reçu 6 séances gratuites pour tester le concept pour cet article au Iron Body Fit du Plateau Mont-Royal. Merci à l'équipe pour l'accueil!