Finances

Manger bio à petit prix, c’est possible?

Par : Maude Gauthier

S’alimenter de façon responsable en consommant des aliments biologiques est de plus en plus populaire au Québec. Parce qu’ils sont sans pesticides ni engrais chimiques, on leur accorde notre confiance et on vante leur bon goût. Produits localement, ils ont des retombées positives sur l’environnement et l’économie locale.

Qu’est-ce que ça signifie exactement, «biologique»? Cette certification est attribuée aux aliments cultivés dans un environnement sans pesticides, herbicides, engrais chimiques de synthèse et OGM. Les produits transformés ne contiennent pas d’agents de conservation synthétiques. Les animaux ont droit à des conditions d’élevage appropriées et ils ne peuvent recevoir des antibiotiques de manière préventive. 

Cette manière de subvenir à nos besoins en alimentation est de plus en plus répandue, mais elle a un coût.

On en consomme même plus qu’on en produit

La demande en produits biologiques dépasse l’offre dans tout le Canada. La production locale se développe en conséquence, même si le Québec doit encore importer une partie de sa nourriture biologique. En 2019, près de 2 750 entreprises d’ici détenaient un certificat de conformité biologique. Par exemple, 13 % des fermes biologiques québécoises se dédiaient à la production de lait et 10 % aux légumes de champs.

Femme qui tient des fraises dans ses mains

L’achat local responsable est en forte croissance et, en 2020, 31,6 % de ses adeptes déclaraient acheter des aliments biologiques d’ici.

L’achat local responsable est en forte croissance et, en 2020, 31,6 % de ses adeptes déclaraient acheter des aliments biologiques d’ici. Parmi ceux et celles qui ont partiellement délaissé la viande rouge dans les dernières années, plusieurs se sont tournés vers le poisson, la viande et la volaille biologiques.

Ces consommateurs sont-ils tous prêts à payer le gros prix pour manger selon leurs valeurs?

Le biologique et le local: (pas) trop cher

Selon le Ministère de l’agriculture, des pêcheries et de l’alimentation (MAPAQ), le prix est le principal frein à la consommation de produits biologiques. Au Québec, 42 % des consommateurs décident d'acheter biologique ou non en fonction du prix. Pourquoi les aliments biologiques sont-ils si dispendieux? 

Pour obtenir leur certification biologique, les entreprises doivent respecter des normes, par exemple concernant l’espace octroyé aux animaux. Celles-ci se traduisent par des coûts de production supplémentaires. Le prix qu’on paie à la caisse englobe donc une prime environnementale. Puisque l’élevage et l’agriculture biologiques contribuent à préserver l’environnement, on devrait rentabiliser cet investissement… d’ici quelques générations!

2 femmes qui marchent dans un champ

5 aliments à mettre sur ta liste d’épicerie

Tout le monde ne peut se permettre d’acheter uniquement des aliments biologiques. Quels produits consommer en priorité? Ceux qui reçoivent le plus de traitements de pesticides? Les plus abordables? Ceux qu’on consomme en grande quantité? Voici quelques idées!

  • Laitue: En saison, les producteurs locaux vendent leurs laitues à petit prix. Elles poussent aussi très facilement dans un pot ou un petit jardin. Même pour ceux et celles qui n’ont pas le pouce vert!
  • Fraises: On n’en peut plus des fraises importées, de la taille d’un avocat, blanches et sans goût! Comme plusieurs autres fruits, elles sont sensibles aux attaques des insectes, c’est pourquoi elles reçoivent une bonne quantité de pesticides.
  • Lait: Pour votre café ou pour accompagner le petit déjeuner des enfants, un grand verre de lait biologique est rassurant. 
  • Œufs: On vante le goût délicieux des œufs biologiques. 
  • Pommes de terre: Longtemps fondamentale à l’alimentation des Québécois, la patate revient à la mode dans divers emballages, formes et couleurs. Pourquoi ne pas essayer les patates biologiques?

Ces cinq suggestions ne sont qu’un point de départ pour t’inciter à ajouter des aliments biologiques à ton panier. Adapte-les à tes pratiques alimentaires. Si tu n’es pas amateur de laitue, tu pourrais opter pour un autre légume bio.

Les paniers bio-locaux: simples, peu coûteux et pleins de surprises

Plusieurs entreprises offrent des paniers de légumes biologiques, locaux ou non. Tu peux récupérer ta commande à un point de chute, et tu as tes fruits et légumes pour la semaine.  Certaines entreprises proposent même de la viande, des œufs et des produits laitiers. 

Pourquoi ces paniers sont-ils géniaux? Parce qu’ils réduisent ta charge mentale en même temps qu’ils t’assurent une alimentation saine, locale et de saison. Ces paniers sont très souvent adaptés aux récoltes et permettent de découvrir des aliments nouveaux, qui te sortent de votre zone de confort. Ils seront rarement plus chers que ce que tu trouves en épicerie. 

En 2020, le Réseau des fermiers de famille a servi des dizaines de milliers d’adhérents avec ses paniers de légumes biologiques. Parions que la croissance continuera cette année!

Maude
Par : Maude Gauthier