Finances

6 crédits d'impôt québécois à demander pour avoir plus d'argent dans vos poches

Une fois le mois de mars entamé, on se met plus sérieusement à penser à faire nos impôts, par nos propres moyens ou avec l'aide d'un comptable. La date limite pour cotiser à ses REER est passée, la plupart des documents et formulaires pour remplir les déclarations de revenus ont été reçu. Si les travailleurs autonomes ont jusqu'au 15 juin pour produire leur déclaration, le reste des citoyens a quant à lui jusqu'au 30 avril 2022 pour envoyer la paperasse à Revenu Québec et à l'Agence du Revenu du Canada.

Par réduire l'impôt à payer et maximiser les remboursements, on s'assure de bien cocher toutes les cases où l'on est admissible pour obtenir des crédits d'impôt ou des déductions sur notre revenu imposable. D'ailleurs, connaissez-vous la différence entre les crédit d'impôts remboursables et non remboursables? 

La différence entre les crédits d'impôt remboursables et non remboursables

Le crédit d'impôt remboursable est constitué d'un montant que l'état vous verse pour une période déterminée, si vous y avez droit — et ce, que vous ayez payé de l'impôt ou non. Quelques exemples de crédits d'impôt remboursables : remboursement de la TPS/TVH versé par l'ARC; certains frais médicaux.

Dans le cas du crédit d'impôt non remboursable, l'impôt que vous devez payer à l'état est annulé ou réduit. Le gouvernement (provincial, territorial ou fédéral selon le cas) ne vous versera donc pas de montants comme dans le cas du crédit remboursable. Donc si vous n'avez pas d'impôt à payer, mais que vous réclamez des crédits d'impôts non remboursables, vous ne recevrez aucun remboursement. Quelques exemples de crédits d'impôt non remboursable : les frais de scolarité, les frais médicaux, les dons ou le crédit pour l'achat d'une habitation.

Évidemment chaque province et territoire possède ses propres crédits d'impôts remboursables ou non remboursables, en plus des crédits d'impôt qui relèvent du fédéral. Il faut donc surveiller l'annonce de nouveaux crédits et connaître ceux auxquels on a droit ou ceux qui sont parfois même versés sans qu'on ait à faire de demande, comme la prestation exceptionnelle pour le coût de la vie.

Une femme porte des boîtes de déménagement

Crédit d'impôt pour achat d'une habitation

Si vous ou votre conjoint avez acquis une première habitation admissible (maison individuelle, jumelée ou en rangée, usinée,  mobile, condo ou appartement d'un immeuble à logement) au Québec, vous pourriez demander le crédit d'impôt pour achat d'une habitation sur votre déclaration de revenus pour un montant maximal de 750$. Il s'agit d'un crédit non remboursable. Il faut avoir résidé dans la province le 31 décembre de l'année visée.

Escalade rachel unsplash

Crédit d'impôt pour activités des enfants

Avez-vous inscrit vos enfants à des activités physiques, artistiques, culturelles ou récréatives en 2021? En remplissant toutes les conditions demandées par Revenu Québec, vous pourriez avoir droit au crédit d'impôt pour activités des enfants, qui est « égal à 20 % du montant des frais d'inscription ou d'adhésion donnant droit à ce crédit. Le montant maximal de ces frais est de 500 $ par enfant, pour un crédit d'impôt maximal de 100 $ par enfant.»

Il faut résider au Québec, avoir un revenu familial de moins de 142 685$ et détenir les reçus des frais d'inscription aux activités, qui doivent être en dehors du cadre d'un programme scolaire. Ce crédit est remboursable.

Une famille passe du temps ensemble

Crédit d'impôt pour solidarité

Ce cédit québécois a pour but d'aider les ménages à faible ou moyen revenu. Le calcul du montant se fait selon votre situation au 31 décembre de l'année précédente. Ainsi pour 2022, il se se basera sur votre situation de décembre 2021 et le remboursement sera versé entre juillet 2022 et juin 2023, si vous y avez droit. 

Ecole pexels mikhail nilov

Incitatif québécois à l'épargne-études

Cette mesure fiscale encourage les familles québécoises à mettre de l'argent de côté pour les études postsecondaires de leurs enfants (ou même de leurs petits-enfants). Le crédit de l'IQEE  ne peut pas être demandé dans votre déclaration d'impôt, mais c'est le fiduciaire du REEE (régime enregistré d'épargne-études) de votre enfant qui fera la demande pour vous à Revenu Québec. Ce crédit remboursable permet de bonifier ou maximiser l'argent économisé pour les études de vos enfants. Communiquez avec votre institution financière à ce sujet!

Enfant jason sung unsplash

Crédit d'impôt pour frais de garde d'enfants

Le crédit d'impôt pour frais de garde d'enfants est établi en fonction du revenu familial, pour les parents ayant payé des frais de garde (garderie en milieu familial, CPE, centre de vacances...) jusqu'à 10 400 $ pour un enfant de moins de 7 ans au 31 décembre. C'est un crédit remboursable.

Cependant, les parents qui ont payé des frais de garde avec la contribution réduite du gouvernement québécois ne peuvent pas réclamer ce crédit. Il ne s'applique pas non plus aux activités parascolaires.

Medicament roberto sorin unsplash

Frais médicaux

Il est possible de demander à Revenu Québec le crédit d'impôt pour frais médicaux remboursable si vous y avez droit. 

Cependant vous  pouvez aussi demander « un crédit d'impôt non remboursable si vous avez payé des frais médicaux qui dépassent 3 % de votre revenu net.» Ils doivent avoir été payés au cours d'une période de 12 mois consécutifs pour vous, un conjoint ou une personne à charge.