Activités

Vous allez adorer ce nouveau parc à neige urbain gratuit

C’est le 20 janvier 2022 que la marque Vans, en collaboration avec la Fondation Dillon Ojo, présentait le nouveau Parc de rails Dillon Ojo, situé au Parc olympique de Montréal. Conçu par une agence d’expertise dans les sports d’action, ce snowpark permet aux planchistes et skieurs d’avoir accès gratuitement et facilement à un endroit pour exploiter leurs manœuvres de style libre.
 

Parc de rails Dillon Ojo, situé au Parc olympique de Montréal
Parc de rails Dillon Ojo, situé au Parc olympique de Montréal

Le parc à neige Dillon Ojo

En plein cœur de la métropole, au pied de la Tour du Parc olympique, le snowpark est en fait une piste spécialement aménagée et composée de 10 obstacles (sauts, rampes, rails, box, hits, jibs, demi-lune, quart de lune, wall, snowcross, surfaces profilées, etc.).

Ces derniers étant de difficultés variées,les skieurs et planchistes de tous les niveaux peuvent en profiter (à partir de l’âge de 10 ans), et ce, jusqu’à la fin du mois de mars, ou jusqu’à ce que la météo le permette. Ces installations de qualité ont nécessité la fabrication de plus de 5000 mètres cubes de neige! 

Des entretiens manuels et mécaniques du site sont effectués régulièrement, mais il n’y a aucun remonte-pente. Le port du casque est obligatoire et il n'y a pas de patrouille sur le site. Il est possible de se mettre à l’abri des intempéries dans un conteneur au pied de la pente. Pour l’instant, aucune location de matériel n’est proposée.

Avant de faire vos premiers pas dans un parc à neige, prenez le temps de lire quelques trucs ici. Et pour en savoir davantage sur les règlements à respecter sur le site, cliquez ici.

Parc de rails Dillon Ojo, situé au Parc olympique de Montréal

La Fondation Dillon Ojo Ligne de vie

La Fondation Dillon Ojo a été créée par Elaine Charles et Francis Ojo, pour honorer la mémoire de leur fils Dillon Charles-Ojo, planchiste et artiste, qui a perdu la vie à l’âge de 23 ans dans un tragique accident en 2018. 

Parc de rails Dillon Ojo, situé au Parc olympique de Montréal

Elle a pour mission d’améliorer l’accès aux sports, à l’art, aux camps d’été et à d’autres activités pour les jeunes moins privilégiés. La Fondation souhaite augmenter particulièrement l’accessibilité au snowboard et au skateboard, les deux disciplines préférées de Dillon. 

«Montréal est la ville de naissance de Dillon et il aurait adoré avoir un parc comme celui-là pour s’entraîner, sans devoir prévoir un transport pour une station de ski. Le parc de rails sera un endroit où ces valeurs seront partagées et où les jeunes pourront se créer des souvenirs.» - Elaine Charles, mère de Dillon, cofondatrice de la Fondation.