Trucs et inspirations

Tendances bouffe : que verra-t-on dans nos assiettes en 2022?

Plus que jamais, on constate un intérêt croissant pour la cuisine et l’alimentation. Le confinement, la fermeture temporaire des restaurants et les pénuries de produits alimentaires ont tous été autant de facteurs déclencheurs pour expliquer cet engouement.

Et maintenant, en ce retour à une « nouvelle normalité », quelles seront les tendances bouffe en 2022? Comme chaque année, différents panels d’experts, dont le détaillant d’aliments naturels et biologiques Whole Foods Markets et l’agence de consultants en alimentation et restauration Baum + Whiteman, se sont penchés sur les sondages, les statistiques d’achat des consommateurs et autres données afin de dresser un portrait des tendances en alimentation et restauration en 2022. En voici 10.

Jardin urbain

1. L'agriculture urbaine

Durant la pandémie, plusieurs ont renoué avec le plaisir de cuisiner mais aussi de faire pousser ses propres légumes et herbes. Presque tous les balcons, terrasses et cours ont eu droit à leurs petits potagers. La même tendance a suivi pour l'agriculture urbaine à grande échelle et en 2022, on continuera à voir de plus en plus d'initiatives d'agriculture urbaine, d’aquaponie et de culture en serre. Un exemple parmi tant d'autres est l'arrivée de Ferme d'hiver qui cultive à l'année des fraises en utilisant les techniques d'agriculture verticale; et cela s'inscrit parfaitement dans la tendance des consommateurs à prioriser les produits locaux.  

Bouchées au yuzu

2. Le yuzu

Le yuzu est un agrume cultivé principalement au Japon, en Corée et en Chine. Avec sa saveur acidulée, qu'on pourrait définir comme étant une combinaison de citron, lime et orange, on peut s’attendre à le voir de plus en plus sur les menus et dans les produits alimentaires. On n’a qu’à penser à Loblaws qui a lancé un gamme de produits le Choix du Président à base de yuzu en épicerie un peu plus tôt en 2021.

Vaches au paturage

3. Moins de viandes, plus de qualité 

Cette tendance, qui consiste à consommer moins de viandes tout en misant sur la qualité, est bien amorcée depuis plusieurs années. Elle va continuer à s'accroître, en raison de la hausse des coûts et des pénuries. On privilégiera donc des coupes de viandes de qualité et d'éleveurs locaux. Pensez boeufs élevés en pâturage, poules en liberté, etc.  

Graines de tournesol

4. Le renouveau des graines de tournesol

Si les graines de tournesol ont été, à une certaine époque, une collation de choix dans les cours d’école et les arénas, on les retrouve maintenant surtout dans les mélanges du randonneur ou les granolas. Or, en 2022, on s’attend à les voir faire un retour en force dans les craquelins, les trempettes et même dans les crèmes glacées. Elles sont non seulement riches en protéines et en bons gras, mais comme elles ne sont pas des noix, elles deviennent aussi un aliment de choix pour les boîtes à lunch à l’école.

Moringa en poudre

5. Au revoir matcha, bonjour moringa ?

Le moringa, arbre résistant à la sécheresse et dont les feuilles sont riches en nutriments de toutes sortes est souvent appelé «arbre miracle». On utilise déjà les feuilles dans certaines médecines traditionnelles, notamment en Inde et en Afrique, dans les produits de beauté et pour lutter contre la malnutrition. Whole Foods Market, entre autres, prédit que le moringa détrônera le matcha parce qu’on le retrouve également sous forme de poudre et qu'il peut être ajouté dans les smoothies, les sauces ou les pâtisseries. Le moringa trouvera aussi sa place dans les barres protéinées, les mélanges de céréales et certains desserts.

Curcuma en poudre

6. L’envol du curcuma

Ça fait plusieurs années qu’on vante les vertus du curcuma, cette épice dorée qui aurait de nombreux bienfaits sur la santé.  S’il a surtout trouvé sa place dans l'Ayurveda et la médecine traditionnelle chinoise, sous forme de complément alimentaire, on s’attend à retrouver de plus en plus de curcuma dans les produits alimentaires comme des céréales, les choucroutes et même les sandwichs glacés.

Poulet frit à base de plantes

7. Le poulet végétal

Les produits à base de plantes pour remplacer le boeuf, les saucisses ou les oeufs font maintenant partie du quotidien et on en voit partout. Avec la hausse annoncée du coût de la volaille et les pénuries de poulet, on verra également de plus en plus de faux-poulet sur les tablettes d'épicerie et les menus de restaurant. Kentucky Fried Chicken a d'ailleurs ouvert la voie il y a quelque temps avec son poulet frit végétal, tout comme Beyond Meat avec ses croquettes de poulet à base de plantes.

Mocktails - limonade

8. Les breuvages non alcoolisés ou faibles en alcool

La consommation d'alcool à la maison a connu, de façon générale, une hausse durant le confinement. En 2022, on assistera donc à un retour du balancier où on souhaitera prendre davantage soin de soi, surveiller son alimentation et sa consommation d'alcool. Avec cette tendance déjà bien amorcée en 2021, on devrait donc continuer à voir plus de spiritueux sans alcool en magasins, de recettes de mocktails sur les menus et de prêts-à-boire sans alcool. Une autre tendance qui prend de l'ampleur est celle du vin avec un taux d'alcool plus faible (et moins de calories par le fait même). Certains prédisent aussi que les produits à base de cannabis gagneront en popularité et, de ce fait, prendront quelques parts du marché des boissons alcoolisées.

Cuisine de restaurant

9. Les restaurants éphémères et les cuisines fantômes

Dire que les restaurants ont eu la vie dure ces derniers mois est un euphémisme! Avec la hausse des coûts de loyer, les pénuries d’employés, les fermetures-réouvertures, on a vu de plus en plus de restaurateurs  se tourner vers les restaurants éphémères. Ces comptoirs et restaurants qui se tiennent dans un lieu donné pour une période limitée ont entre autres l'avantage de pallier au coût d'un loyer permanent et au manque de personnel. La tendance des cuisines fantômes, des cuisines commerciales qui sont louées pour une période de temps pour un projet donné, un événement ou un service traiteur continueront aussi d'être très populaires.   

Robot qui fait le service dans un café

10. Les robots en restauration

La pénurie de travailleurs et les conditions de travail qu'on souhaite améliorer en restauration font en sorte qu'on verra de plus en plus de robotisation et d'automatisation en cuisine.  On est loin du jour où un robot pourra jouer le rôle de chef, mais on prédit une augmentation de la robotisation des tâches en cuisine, dans le service aux tables. ainsi que des distributrices automatiques de plats cuisinés de plus en plus spécialisées.