Plein Air

J'ai dormi au sommet du Mont Sutton en famille et avec mon chien

tente au sommet du Mont Sutton

Dormir au sommet d’une montagne, j’y pensais depuis longtemps. J’avais vécu l’expérience à quelques reprises avant d’avoir mes enfants, et j’avais bien envie de la revivre avec ma famille. Mais, avec 4 filles et un chien, ça devient de plus en plus complexe! Il y a le matériel à transporter, le sentier à trouver qui mène à un sommet et qui accepte les chiens et, surtout, le plus ardu: il faut convaincre toute la marmaille que cela en vaut la peine.

Lorsque j’ai vu que le Mont Sutton proposait une nuit au sommet, en tente, mais aussi en abri rustique avec matelas inclus, je me suis dit que c’était le lieu parfait! En plus, les chiens sont acceptés sur les sentiers du Mont Sutton, ainsi que sur les emplacements de camping et dans les abris rustiques.

Je me suis donc assurée que la météo serait de notre côté et j’ai réservé une nuit dans un abri. (Bon, on annonçait une canicule, mais pas de pluie à l’horaire. On ne peut pas toujours avoir le scénario parfait!) Voici le récit de mon expérience. 

Bon à savoir, pour profiter des couleurs de l'automne: il est possible de dormir au Sommet du Mont Sutton jusqu'en octobre.

Des sacs à dos pour tout le monde!

On a préparé nos sacs avec quelques vêtements (le strict minimum : t-shirt, short, veste et pyjama), notre sac de couchage, notre brûleur pour se préparer un bon petit souper, notre nourriture, de l’eau et tout le nécessaire pour notre chien.

On ne souhaitait pas partir avec 6 sacs, afin de pouvoir prendre la relève des plus jeunes, lorsque la fatigue se ferait sentir, mais elles tenaient à avoir chacune le leur. On a donc mis les 6 sacs dans notre véhicule et on a pris la direction de Sutton.

On ne peut s'y rendre qu'à pied

Les emplacements de camping et les abris rustiques sont accessibles uniquement à pied. C’est d’ailleurs ce qui rend une nuit au sommet encore plus spécial: il faut la mériter!

Sentier abrupte qui mène au sommet qui passe par les pistes de ski

3 options s’offrent aux marcheurs:

  • À partir du chalet principal du Mont Sutton (Alt.de 400 m), on peut emprunter les sentiers identifiés par des pastilles qui mènent au sommet. La randonnée est d’une durée approximative de 1h30. Il est possible d’emprunter le télésiège qui permet de diminuer la randonnée de moitié. Il faut toutefois débourser pour un billet. Si l’on est courageux, on peut même y faire monter son chien!
  • À partir du chalet (Alt. 540 m), on peut monter par la piste de ski «Miracle». La durée de la randonnée est d’environ 1h.
  • À partir du stationnement du Parc d’environnement naturel de Sutton, des sentiers de randonnée mènent au sommet où se situent les emplacements de camping. Des frais d’entrée sont exigés pour le parc. De plus, les chiens ne sont pas acceptés sur tous les sentiers, ce qui peut compliquer la randonnée jusqu’au sommet.

On a choisi la randonnée à partir du chalet principal

Pour notre part, on se stationne au chalet principal du Mont Sutton. C’est ce qui nous semble, à ce moment, le plus simple, et ce qui devrait nous offrir une belle randonnée.

On met notre sac sur notre dos, on ajuste le tout et on part sous une chaleur torride! Pour rassurer mes filles, je leur mentionne qu’une fois sur les sentiers, on y trouvera sûrement un peu d’ombre.

Des pastilles pour se diriger

Les gens à l’accueil nous dirigent vers les fameuses pastilles de signalisation, et on comprend rapidement que les sentiers sont en fait les pistes de ski alpin. On s’en doutait bien, mais on imaginait qu’on passerait également par de nombreux sous-bois. Pas du tout!

Une randonnée abrupte

La randonnée est très abrupte. Les pastilles, par moment, sont un peu difficiles à trouver, mais on s’y retrouve tout de même sans trop de problèmes.

Après avoir dépassé les télésièges, qui arrivent au milieu de la montagne, on a l’espoir de se retrouver davantage dans la forêt, mais cela est de courte durée. Après 5 minutes, on est déjà de retour sur une autre piste.

Heureusement, lors des moments de découragement, on se retourne et on profite de la belle vue. Encore un petit effort, on est capables! 

Pastille de signalisation pour identifier le sentier qui mène au sommet et au camping

Avec la chaleur, l’ascension est exigeante, pour nos filles (et aussi pour les parents), mais aucunement pour notre chien qui est tellement heureux de travailler si fort! Il nous faut cependant beaucoup d’eau, pour tous les 6, et pour notre ami à 4 pattes.

Sentier dans le bois pendant quelques minutes

On a l’espoir de se retrouver davantage dans la forêt, mais c'est de très courte durée. Après 5 minutes, on est déjà de retour sur une autre piste.

Sommet du Mont Sutton

Une ascension... en peu de temps!

Finalement, après 1 h 15 d’ascension, on arrive (déjà) au sommet! Enfin, on peut se décharger et changer de chandail, pour en mettre un qui n’est pas trempé.

On profite de la vue à partir de notre site ou sur la terrasse du chalet du sommet. Malheureusement pour nous, on ne ressent pas le calme habituel de la nature. Des travaux sont en cours pour l’installation de nouveaux canons à neige. Une mauvaise communication a fait en sorte que les réservations des sites se sont poursuivies, alors que le camping au sommet aurait dû être fermé durant la période des travaux. Un détail important...

Bref, nos filles nous rappellent qu’elles ont bien fait d’apporter leur musique!

De l’eau potable et des toilettes au compost

On fait le plein d’eau, comme des bidons sont montés chaque jour au sommet pour mettre de l'eau potable à la disposition des randonneurs. Cela fait toute la différence par rapport à ce que l’on doit transporter sur notre dos.

De plus, des toilettes au compost sont accessibles. Les lieux sont propres et l’odeur moins nauséabonde que dans des toilettes chimiques. Un élément important pour que les adolescentes acceptent de suivre leurs parents au sommet d’une montagne.

Souper au sommet du Mont Sutton

Le calme d’une nuit au sommet d’une montagne

Après 17h, le calme total envahit la montagne. Enfin!

On se prépare un délicieux souper que l’on mange en famille, avec un verre de vin pour les parents. La soirée est calme, on marche un peu pour aller admirer le coucher du soleil et on revient à notre abri. On observe le ciel qui s’emplit d’étoiles tranquillement et on regagne notre sac de couchage. Malgré la chaleur de la journée, la fraicheur s’installe en soirée et on dort paisiblement.

Abri rustique au sommet du Mont Sutton au lever du soleil

Je me lève tôt pour regarder le lever du soleil, l’une de mes filles également. Petit moment exquis où l’on sait que l’on est très peu à profiter du spectacle.

Lorsque tous les membres de la famille sont réveillés, on savoure des viennoiseries, en contemplant le paysage qui nous entoure. Et c’est déjà le temps de redescendre, si l’on souhaite éviter la chaleur excessive. 

Je me lève tôt pour regarder le lever du soleil, l’une de mes filles également. Petit moment exquis où l’on sait que l’on est très peu à profiter du spectacle.

Lever du soleil à partir du Mont Sutton avec enfant et chien

Un retour tout aussi exigeant!

Cette fois-ci, ce sont nos genoux qui encaissent le coût! L’une de mes filles fait même des roulades en glissant sur des cailloux. Rien de grave, juste des mains et un genou égratignés, mais la prudence est de mise, comme on est tentés d’aller vite, surtout avec nos sacs sur le dos. On doit se forcer à ralentir. La descente s’effectue en 1 heure, mais elle est exigeante malgré tout.  

La descente des sentiers est tout aussi exigeante

La descente s’effectue en une heure, mais elle est exigeante!

La randonnée n’a pas été ce que l’on espérait. Avec un sac à dos relativement chargé, les côtes abruptes étaient très exigeantes, autant à l’aller qu’au retour. Pour avoir déjà sillonné plusieurs sentiers du Parc d’environnement naturel de Sutton, je crois qu’il aurait été plus agréable d’emprunter ce chemin. Mais, chaque expérience en vaut la peine!

À l’automne, lorsque les couleurs envahissent la montagne, la vue du sommet doit prendre une tout autre allure, tout aussi splendide. La randonnée doit également être plus agréable que sous un soleil de plomb. Chaque période de l’année possède ses avantages et ses inconvénients. Et peu importe les difficultés, les imperfections du moment, dormir au sommet d’une montagne constitue toujours une aventure unique et magique. Une expérience à vivre... et à revivre, même avec 4 enfants et un chien.

Pour tous les détails, consulte le site du Mont Sutton

 

Consulter tous les contenus de Cynthia Brunet