Destinations

Tu peux maintenant voyager en France sans motif essentiel ni quarantaine

Musée du Louvre à Paris, en France

La France a mis à jour sa liste de pays privilégiés pour reçevoir des visiteurs –et le Canada en fait partie! À partir de maintenant, le Canada (ainsi que les États-Unis) sont considérés comme étant «en zone verte», c’est-à-dire qu’il y a peu de circulation de la COVID-19.

Cela signifie que dans les prochaines semaines et mois, selon Radio-Canada, il deviendra plus facile pour les Canadiens de voyager en France. Et ce, même pour ceux qui ne sont pas (encore) vaccinés!

La France recommencera donc à accepter les voyageurs canadiens, sans qu’ils aient nécessairement un motif jugé essentiel pour s’y rendre, et il n’y aura plus de quarantaine imposée une fois sur place.

Les personnes vaccinées (sous présentation d’une preuve de vaccination, bien sûr) n’ont pas à se conformer à aucune mesure pour être admis en France.

Les personnes non-vaccinées, quant à elles, devront présenter à leur arrivée au pays un test de COVID-19 négatif réalisé  il y a moins de 72 heures.

Dès le début juillet, les personnes complètement vaccinées n’auront plus à faire la quarantaine obligatoire à leur retour au Canada (incluant un séjour dans un hôtel désigné en attendant un résultat de test négatif), mais les autres auront toujours besoin de s’y soumettre. C’est certain que ça rend l’expérience moins agréable.

Est-ce sécuritaire de partir?

On peut remarquer que la France a un taux de vaccination plutôt inférieur au nôtre. Cet élément n’est pas à négliger au moment de prendre la décision d'y séjourner, particulièrement pour les personnes non-vaccinées.

Mais, il reste qu’excepté l’obstacle de la quarantaine au retour, ce pourrait être une option de voyage alléchante cet été, entre autres pour les familles avec de jeunes enfants dont les parents ont déjà été vaccinés. Les moins de 12 ans, quant à eux n’ont tout simplement pas encore accès à la vaccination, mais en même temps sont beaucoup moins à risque.