Destinations

Mon itinéraire pour un road trip mémorable en Espagne

Ronda

De tous mes road trips en Europe, il y en a un qui reste particulièrement cher à mon cœur: celui qui m'a permis d'emprunter les longues et sinueuses routes du sud de l’Espagne.

Des souvenirs tout doux remplis d’inspirantes rencontres, de découvertes gourmandes, de splendeurs historiques et d’incursions dans des paysages sauvages laissant le souffle coupé. 

De Malaga à Grenade, voici mon itinéraire en 6 arrêts. 

 

À lire aussi: 

 

1. Départ de Malaga

Malaga, une grande ville à découvrir avant de prendre la route pour explorer les fameuses villes blanches. 

Malaga allie histoire (il faut visiter son ancien théâtre romain et l’observatoire du palais de l’Alcazaba), plaisirs balnéaires (on marche sur la plage et on goûte aux fameux BBQ de poissons et de fruits de mer grillés), culture (on passe au musée Picasso) et gastronomie (holà les tapas et le vinho verde!) 

Si tu as la chance de te trouver à Malaga au moment même où se tient la Feria, la grande fête d’août, tu seras alors témoin de la manière la plus authentique de célébrer, de chanter, de se costumer et de danser des Malaguenos!   

2. Une heure trente de route pour atteindre la ville de Ronda

L’une des plus belles petites villes de l’Andalousie, Ronda, est un court arrêt obligé de tout road trip espagnol qui se respecte. 

Son superbe Pont Neuf, on le prend en photos en contre-plongée, en empruntant les marches et le petit sentier menant au bas du village. Son arène est l’une des plus anciennes d’Espagne et ses ruelles s’explorent doucement, sous le chaud, mais parfait soleil espagnol. La rivière Guadalevin coulant plus bas fait, quant à elle, tout simplement rêver. 

3. Arrêts panoramiques le long de la route menant à Zahara de la Sierra

Zahara

Ce qu’il y a de beaux dans les voyages en voiture, c’est la liberté de pouvoir s’arrêter quand et pratiquement où on en a envie. Et on s’arrête fréquemment dans cet incroyable recoin de l’Espagne! 

Tout près du village de Zahara de La Sierra, notamment, on n’a d’autres choix que de se ranger pour immortaliser les spectaculaires points de vue – et l’impressionnant lac bleu-turquoise - sur les montagnes entourant le village dressé à 500 mètres d’altitude.  

4. Arrêt randonnée dans le parc naturel de la Sierra de Grazalema 

Il faut prendre le temps d’emprunter (malgré la chaleur, oui!) le sentier de randonnée Puerto de Las Palomas: une randonnée de quelques heures dans les montagnes arides et des points de vue éblouissants sur celles environnantes, dont le même lac émeraude. L’un de mes arrêts coups de cœur dans la région! 

Parc naturel
Séville

5. Séville 

Ville préférée de bon nombre de voyageurs de passage en Espagne, Séville charme par son histoire, sa douceur et la fierté incomparable de ses habitants. 

Ma recommandation: on troque pendant trois heures la voiture pour un vélo et on prend part à une balade guidée de la ville sur deux roues offerte par l’entreprise SeeByBike, afin de tout voir du point de vue de l’un de ses habitants.

Du marché del Arenal, on croisera le célèbre fleuve Guadalquivir – le cœur de la ville avec le pont Isabel II –, le quartier bohème de Triana, son marché, ses ateliers de poterie et de céramique peinte à la main, le plus petit théâtre au monde (la Casa La Teatro), la calle Betis, la tour de l’or, le superbe parc Maria Luisa, la fameuse plaza de Espana avec son palais et ses canaux, l’Université de Séville, les jardins de l’Alcazar, la cathédrale gothique et sa Giralda.

Et on ne manque pas de visiter ce petit trésor caché: les ruelles blanches et sinueuses du joli quartier juif de Santa Cruz. 

Grenade

6. Grenade 

De Séville à Grenage, c’est comme si on faisait Montréal-Québec, en termes de distance. Les 200 km séparant les deux villes andalouses regorgent de paysages sauvages uniques; merci à l’Altiplano steppique (ces magnifiques plaines en altitude). 

Dressée au pied de la Sierra Nevada, la ville abrite des icônes architecturales et historiques, dont l’ancienne citadelle de l’Alhambra, les miradors, les bains arabes, la basilique, la cathédrale de Grenade et la chapelle royale. 

Envie d’authenticité et de pittoresque aux saveurs arabes? On se rend marcher dans les ruelles pavées et étroites du quartier aux maisons blanches de l’Albaicin, l’ancien quartier arabe de Grenade. En soirée, rendez-vous dans une voûte convertie en bar pour un cocktail… et encore plus de tapas!