Conseils voyage

Ce qu'il faut savoir avant de partir magasiner à Plattsburgh et Burlington

Burlington, Vermont, USA at Church Street Marketplace at twilight.

La frontière terrestre américaine a réouvert le 8 novembre dernier. Après 20 mois d’impossibilité à se rendre chez nos voisins du Sud en voiture, beaucoup de gens ont vraiment hâte d’y retourner. D'ailleurs, les fameuses petites virées shopping à Plattsburgh et Burlington sont probablement bien populaires ces temps-ci!

Voici ce qu’il faut savoir pour préparer vos prochaines virées de magasinage aux États-Unis.

Comment passer la frontière pour une virée shopping aux États-Unis

Ceux qui habitent dans le Sud du Québec ont la chance d’être situés très près des états de New York, ainsi que du Vermont. Plattsburgh (NY) se trouve à une distance d'un peu moins de 100 km de Montréal, ce qui correspond environ à une heure de voiture, et Burlington (VT) se trouve à 155 km. Ceci rend les deux destinations assez accessibles pour aller magasiner, que ce soit pour une journée ou une fin de semaine.

Voici les paramètres à respecter pour pouvoir traverser la frontière des États-Unis en voiture à partir du 8 novembre 2021:

  • Il faut être complètement vacciné, et ça s'applique à toutes les personnes se trouvant dans le véhicule. 
  • Les enfants non-vaccinés peuvent entrer aux États-Unis, mais doivent se placer en quarantaine pendant 14 jours lors de leur retour au Canada. 
  • La preuve vaccinale à présenter à l’entrée des États-Unis est disponible sur le site du gouvernement du Québec.

Les exemptions de douane

Si vous restez aux États-Unis moins de 24 heures, il n’y a pas d’exemption de douane pour vos achats. Ce qui signifie que vous devrez déclarer vos achats et payer les frais de douane applicables en revenant au Canada.

Le meilleur moyen d’éviter ceci, c’est de rester plus longtemps aux États-Unis. Après 24 heures, l’exemption est de 200$ (il est donc possible de faire des achats pour ce montant sans payer de douanes). Après 48 heures, l’exemption est plutôt de 800$, ce qui est encore plus avantageux.

Par contre, pour les séjours plus long, il faudra tenir en compte le prix du test de COVID négatif que le Canada exige au retour (voir la section plus bas).

La levée du test négatif (pour les séjours de moins de 72 heures)

À compter du 30 novembre 2021, il ne sera plus nécessaire de présenter un test PCR négatif pour pouvoir revenir au Canada, dans certaines conditions.

En effet, les personnes qui se rendent aux États-Unis pour 72 heures ou seront exemptées de cette mesure

Cette exemption s’applique aux citoyens canadiens ainsi qu’aux résidents permanents seulement, pour l’instant. Dans un phase ultérieure, d’autres personnes pourraient être visées par cet assouplissement. Seules les personnes complètement vaccinées sont éligibles à cette mesure. 

Les personnes qui partent du Canada pendant plus de 72 heures devront toujours se faire tester 3 jours ou moins avant leur retour au pays et présenter un test PCR négatif.

Le test de COVID négatif (pour les séjours de plus de 3 jours)

Les États-Unis ne demandent pas de test de COVID négatif pour passer la frontière américaine, mais le Canada en demande un pour revenir, si vous partez pour plus de 3 jours (72 heures). Si c'est le cas, pour pouvoir rentrer au Canada après la virée magasinage, il faut donc présenter un test PCR négatif qui date de moins de 72 heures.

Il faudra donc vous faire tester aux États-Unis. Un peu de recherche sera nécessaire mais, à Plattsburgh comme à Burlington, quelques pharmacies offrent ce type de test pour des coûts variables (139$ US par personne semble un bon barème). Il y a aussi des endroits où on peut se faire tester gratuitement, mais il faut habituellement prendre un rendez-vous à l’avance. Il faut aussi bien s’informer pour s’assurer de recevoir les résultats avant le retour. Bref, si vous devez vous faire tester sur place, une bonne planification est de mise!

En résumé, en termes de coût, rester plus longtemps est préférable pour l’exemption de douanes, mais moins optimal pour le test PCR, et vice versa. 

Où magasiner à Plattsburgh

Le Champlain Center

La première destination shopping des Québécois à Plattsburgh est souvent le Target! La succursale de Plattsburgh est celle qui se trouve le plus près pour les Québécois. On peut y trouver, à bas prix, entre autres, des vêtements et accessoires et articles déco de saison. Mais aussi, les collections spéciales crées en collaboration avec des personnalités connues, qui font qu’on aime tant ce magasin!

Dans ce même centre commercial, situé à l’entrée de la ville près de la sortie d’autoroute, on retrouve également d’autres grands magasins tels que Sears (chaîne maintenant disparue au Canada), Kohl’s et JC Penney.

Parmi les autres boutiques spécifiques prisées de ce mail, on retrouve par exemple un magasin Aeropostale (vêtements), un Bath and Body Works (chandelles et lotions parfumés) et un Victoria’s Secret (lingerie).

Tout prêt du Champlain Center, on trouve également un magasin T.J. Maxx, qu’on pourrait comparer à un Winners et Home Sense, mais qui offre des produits à plus bas prix.

Le centre-ville

Bien que le centre-ville de Plattsburgh soit beaucoup plus petit et moins charmant que celui de Burlington (normal, il y a 20 000 habitants à Plattsburgh, et plus du double à Burlington), il peut valoir le détour pour ceux qui souhaitent sortir un peu des sentiers battus et des grandes chaînes. On y retrouve entre autres la très cute boutique de cadeaux A Beautiful Mess, la chouette librairie indépendante Cornerstone Bookstorequelques antiquaires et une poignée de petits restos et cafés pour décompresser.

Où magasiner à Burlington

Church Street

Cette rue du centre-ville, située près du Lac Champlain, est la destination idéale pour vivre une expérience pittoresque typique de la Nouvelle-Angleterre. On y retrouve une panoplie de boutiques intéressantes, de restos et de cafés, entre autres. Il s’agit d’une rue piétonnière où il y a souvent de l’animation.

Voici un répertoire des boutiques qu’on peut retrouver dans ce secteur. On peut nommer entre autres un Athleta (la marque sport de Gap et Old Navy, qui n’est pas disponible au Québec), un Lululemon et un Urban Outfitters.

Dorset Street

Il s’agit d’un autre pôle commercial à Burlington, ou à South Burlington plus précisément. À partir de Church Street, il faut reprendre l’autoroute pendant quelques minutes; les deux endroits ne sont pas si proches l’un de l’autre.

C’est là qu’on trouve le University Mall, un centre commercial de 150 magasins, incluant un Kohl’s, un JCPenney, un H&M et un Sephora.

Il y a aussi maintenant un Target à Burlington, attaché au University Mall. Pour la petite histoire, c’est le dernier des 50 états américains à avoir vu ouvrir un magasin de cette chaîne, ce qui montre à quel point les Vermontois sont attachés au principe du petit commerce local. Il est plus petit et moins fourni que celui de Plattsburgh, par contre.

Burlington n’est pas une destination magasinage à proprement parler, mais c'est le seul endroit relativement proche du Québec où l'on trouve un Trader Joe’s, une chaîne d’épiceries américaine mythique. Situé aussi sur Dorset Street ,près du centre commercial, ce magasin propose une sélection de produits de grande qualité, pour vraiment pas cher. L’idée n’est pas d’aller faire son épicerie dans un autre pays évidemment. Mais, il faut savoir qu’on y retrouve plusieurs articles de leur marque maison dont tout le monde parle sur les réseaux sociaux: aliments originaux aromatisés à la citrouille épicée en saison, beurre de biscuits Speculoos, assaisonnement au bagel plein goût, bouchées de bretzels au beurre d’arachides, confiture au melon d’eau, vin à 2 $, etc.

Consulter tous les contenus de Marie-Ève Laforte