Santé

Crampes musculaires, spasmes et nerfs qui sautent

Vos paupières s'excitent et sursautent sans crier gare, vous ressentez des petits spasmes dans votre biceps ou votre mollet, vous êtes souvent aux prises avec des crampes... Rien de bien grave, à priori, mais pourquoi cela se produit-il? Voici ce qu'il faut savoir sur les crampes et nerfs qui sautent.

Les nerfs qui sautent

En effet, rien de dramatique lorsque les nerfs de votre corps sautent une fois de temps en temps. Ce phénomène serait lié à une accumulation de stress ou selon certains, à un manque de magnésium et de calcium.

Spasmophilie

Lorsque ce phénomène se produit très fréquemment ou sans relâche, on parle plutôt de spasmophilie, et plus de gens qu'on ne le pense en seraient atteints. La spasmophilie est un syndrome qui se développe à la suite d'états nerveux et anxieux répétés ou constants. Même si les spasmes se produisent souvent dans un contexte de calme et sans raison, ils seraient la conséquence directe d'une ou de plusieurs réactions de peur, et liés à une hyperventilation.

Symptômes

Un patient sérieusement atteint de spasmophilie pourrait aussi ressentir :

  • des picotements aux doigts
  • des picotements aux lèvres
  • des frissons
  • des bouffées de chaleur
  • des migraines
  • de la difficulté à respirer
  • des brûlures d'estomac
  • des crises d'aérophagie
  • des douleurs à la poitrine

Certains éprouvent un sentiment d'être détaché du monde, de la situation qu'ils vivent, tous des signes qui s'apparentent aux crises de panique.

Changer ses habitudes

Pour venir à bout de ce syndrome, il faut, en l'occurrence, amorcer un changement au niveau des habitudes de vie pour réduire le stress à la base (exercices réguliers, yoga, méditation, diminuer les excitants comme la cigarette, l'alcool, la caféine, suivre une thérapie cognitivo-comportemantale, au besoin...), changer son alimentation en y ajoutant des légumes verts riches en magnésium, comme les épinards, manger davantage de fruits, de noix et de céréales, et augmenter sa consommation de calcium en mangeant plus de laitage et en buvant beaucoup d'eau.

Les crampes musculaires

Les crampes, quant à elles, peuvent survenir lors d'un effort intense ou au repos, comme la nuit, par exemple.

Les causes

  • Les femmes enceintes éprouvent souvent des crampes la nuit. Tout comme la spasmophilie, elles seraient dues à un manque de calcium et de magnésium. Les femmes enceintes ont donc intérêt à manger beaucoup de fruits et de légumes contenant ces minéraux et à se prévaloir de la quantité requise de laitage ou de soya.
  • Les anovulants peuvent également entraîner des crampes plus fréquentes que la normale.
  • L'abus d'alcool ou de drogue générerait des crampes.
  • Enfin, les états de déshydratation (ce qui explique que les sportifs en sont souvent victimes) en seraient l'une des causes.

Quelques maladies plus graves peuvent être à la source de crampes régulières et fortes. Si ça vous inquiète, parlez-en à votre médecin.

Quand ça arrive...

Malheureusement, on ne peut rien faire contre les spasmes qui agitent nos nerfs, même si ça peut devenir agaçant. Une paupière qui saute est totalement incontrôlable et le stress n'y changera rien. Prendre notre mal en patience ou consulter, si le problème persiste, est la meilleure solution.

En ce qui concerne les crampes, malgré le fait qu'on fige et qu'on se sente porté par la douleur aussi subite que surprenante, il faut pourtant tendre le muscle en crampe. Par exemple, pointer le pied pour une crampe dans le mollet. Il est également conseillé de poser son pied sur le sol froid.

Pour éviter que les crampes se reproduisent souvent, étirez à quelques reprises au moins une minute dans la journée le muscle qui vous mène la vie dure.

Et buvez beaucoup d'eau avant de faire de l'exercice!

Retrouvez plus d'informations sur les crampes musculaires sur le site de Le Manuel Merck.

Consulter tous les contenus de Canal Vie Santé.

Note

Les informations contenues dans cet article vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Noovo Moi ne saurait être tenu responsable si le contenu d'un article s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.