Maison

5 choses que j’aurais voulu savoir avant de peinturer ma maison

C’est impressionnant à quel point la facture monte vite quand on repeint une maison. J'ai souvent été sidérée par le coût de la peinture, et j'ai vite réalisé que de petites décisions faisaient une immense différence sur le budget. Je vous partage ce que j’aurais aimé qu’on m'explique avant que je me lance dans mes premiers travaux de peinture.

Voici de précieux conseils à considérer avant de sortir vos pinceaux.

 

1. La peinture cheap revient plus chère

Ok, celle-là je l’avais appris en repeinturant un de mes appartements il y a quelques années: la peinture bon marché ne vaut pas la peine. Elle est moins chère, parce qu’elle est moins concentrée. On a généralement besoin d'apliquer deux fois plus de couches pour arriver au même résultat. Puis, la peinture doit être refaite assez vite, parce qu’elle ne se nettoie pas bien. Bref, c’est une fausse économie à éviter à tout prix. 

2. Il est possible d'acheter sa peinture à rabais

Ne pas acheter de peinture cheap ne veut pas dire payer plein prix pour sa peinture. Attendre un rabais sur un produit de qualité peut faire une grosse différence sur le prix, et si vous travaillez avec un peintre professionnel, un designer ou un autre professionnel, sachez qu'ils ont généralement droit à des rabais très attrayants. Les membres des filles de la construction ont 60% de rabais sur certaines peintures, par exemple.

3. Il faut très bien choisir le fini de sa peinture 

En ordre du moins lustré au plus lustré, on dispose des options suivantes: mat, matte, coquille d’œuf, semi-lustré, lustré. Ce qu’il faut savoir pour bien choisir, c’est que plus une peinture est lustrée, plus elle est facile à nettoyer, mais moins elle camoufle les imperfections. C’est pourquoi on va généralement peindre:

  • Les moulures: en semi-lustré, pour qu’elles se nettoient bien.
  • Les murs: en coquille d’œuf, parce que c’est un bon point milieu entre nettoyage simplifié et camouflage des imperfections. 
  • Le plafond: en mat, pour cacher les imperfections.

4. La peinture est le test ultime pour voir si les joints son bien faits

Les joints on l’air beau? Ça ne veut rien dire jusqu’à ce que la peinture soit faite. C’est là qu’on voit si le travail a été bien fait ou non, et souvent il y a des ajustements à faire. Lorsqu'on travaille avec un tireur de joints professionnel, c’est d'ailleurs généralement entendu que le dernier paiement sera fait après la peinture, une fois que les retouches auront été faites, au besoin.

5. Mal peinturer coûte plus cher

C’est facile de peinturer, et tout le monde peut le faire? Peut-être. Mais il faut s’appliquer, connaître les «règles» pour une peinture réussie, et les suivre, parce qu’on peut faire pas mal d’erreurs en peinturant une maison. Au final, réparer nos erreurs peut finir par nous coûter plus cher que si on avait fait appel à un professionnel au départ. Alors, faire appel à des pros dès le début est une avenue à envisager. 

 

Vous aimerez aussi:

 

Consulter tous les contenus de Marie-France Côté Nolet