Finances

Investir en bourse en 2022 : quelques actions à explorer selon votre profil d'investisseur

Que se passe-t-il avec les marchés financiers en 2022? Depuis son sommet à la fin de l’an 2021, le NASDAQ a chuté d’environ 30 %. Pour tout investisseur qui n’a pas connu de telles corrections par le passé, la situation est certes angoissante!

Est-ce le moment d’acheter des actions dont le prix a diminué? Est-il plutôt grand temps de se tourner vers des valeurs plus sûres?

Voici un petit tour d'horizon de certaines actions boursières en 2022. Car avec la volatilité boursière, investir en ce moment, c'est tout un défi!

À lire aussi

Profiter des bas prix des actions

Nul ne possède de boule de cristal, sauf peut-être Ginette Blais! Les marchés ont touché un creux en mai 2022, et c’est loin d’être garanti qu’ils ne descendront pas davantage. La conjoncture économique pourrait encore tirer la valeur des actions plus bas. Les économistes de la RBC viennent tout juste de réviser leurs prévisions, et ils parlent d’un risque de 50% de tomber en récession.

Le prix des actions pourrait encore baisser, mais cela ne vous dérangerait pas? Si vous pouvez répondre « en effet » à cette question et qu’une bonne tolérance au risque correspond à votre profil d’investisseur, le secteur de la technologie représente peut-être une occasion pour vous.

Voici quelques titres qui pourraient vous intéresser :

Amazon, Google, Netflix, Shopify

Shopify (SHOP)

Depuis son sommet en novembre 2021, à plus de 2 000 $ canadiens, l’action de Shopify a chuté drastiquement. Le titre de cette plateforme de commerce électronique se transige maintenant dans les 450 $. Ceci représente plus de 70 % de baisse. Ayoye! La compagnie est-elle suffisamment solide pour remonter la pente? C’est la question à 450 $!

Netflix (NFLX)

À peu près au même moment que Shopify, l’action de Netflix a touché un sommet à peu près de 700 $ américains. Elle vaut présentement un peu moins de 200 $. La concurrence est-elle rendue trop forte? Netflix peut-elle continuer de régner sur le streaming?

Google (GOOGL)

Alphabet est un conglomérat d’envergure qui possède Google et Youtube. La chute a été moins brutale dans son cas, à environ 25 %. Ce semblant de résistance fait-il foi de sa solidité? Dur d’imaginer nos vies sans Google…

Amazon (AMZN)

Ce géant du commerce a perdu plus de 30 % de sa valeur dernièrement. Son titre a-t-il la capacité d’amener les investisseurs jusque dans l’espace, aux côtés de Jeff? C’est une chance à prendre!

Bitcoin

Étant donné la débandade récente des cryptomonnaies, le Bitcoin se transige à un prix très faible comparativement à ses sommets de la dernière année. Il faut tout de même avoir le coeur, et les reins, très solides pour se lancer en crypto. Au début de mai 2022, certains investisseurs ont tout perdu avec le jeton TerraUSD/Luna. Son écosystème est aussi à maîtriser, puisqu’il ne se transige pas aux mêmes endroits ni de la même manière que les actions de compagnies.

À lire aussi : Comment bâtir son propre portefeuille d'investissement avec le courtage en ligne

Se tourner vers des titres défensifs

Quelles compagnies tirent leur épingle du jeu présentement? Lesquelles pourraient mieux résister à un marché en baisse, à une récession? Certains secteurs de l’économie performent habituellement mieux que d’autres dans un tel contexte. Ils incluent les biens de consommation de base, la santé, les services publics et les télécommunications, entres autres.

Certaines compagnies sont aussi avantagées par la conjoncture mondiale, par exemple l’énergie. Un avantage non négligeable de ces compagnies est qu’elles versent souvent des dividendes. 

Voici quelques actions qui pourraient vous intéresser :

Montage photo : épicerie, pompe à essence, électricité

Loblaws (L)

Tout le monde a besoin de manger, n’est-ce pas? Depuis le début de l’année, le titre de Loblaws est en hausse d’environ 12 %. La compagnie possède des épiceries et des pharmacies dans plusieurs provinces canadiennes.

Fortis (FTS)

Fortis oeuvre dans le transport et la distribution d’électricité et de gaz au Canada et aux États-Unis. Le titre est en hausse de presque 6 % depuis quelques mois.

Canadian Natural Resources (CNQ)

CNQ est un producteur de pétrole, de bitume, de pétrole synthétique et de gaz naturel. Son prix est passé d’un peu plus de 50 $ à plus de 80 $ canadiens depuis janvier. Cette hausse majeure prendra-t-elle fin bientôt ou atteindra-t-elle de nouveaux sommets?

Acheter en connaissance de cause

Certaines plateformes de courtage fournissent des analyses technique et fondamentale pour vous aider à prendre des décisions éclairées. La lecture des nombreux tableaux demande toutefois des connaissances préalables.

N’hésitez pas à recourir à un conseiller financier pour vous assurer de faire des choix qui vous conviennent. Pour conclure, rappelons un conseil de base en investissement. Si vous y êtes pour le long terme et que vos placements actuels correspondent à votre profil, vous n’avez probablement qu’à attendre que la tempête passe.

Avertissement : Les explications et les exemples donnés dans l’article ne constituent en aucun cas des recommandations d’achats. Ils ne servent qu’à illustrer le sujet.