Finances

La prestation en cas de confinement est prolongée et élargie : vous pourriez toucher jusqu'à 300 $ par semaine

Bonne nouvelle pour les travailleurs ayant perdu leur emploi en raison du confinement, ou une réduction de leurs heures de boulot : le coup de pouce du gouvernement fédéral, qui permet de recevoir jusqu'à 300 $ par semaine, est prolongé et s'élargit à plus de canadiens.

L'État vient d'annoncer qu'il prolongeait l’accès au Programme de soutien en cas de confinement local et à la Prestation pour les travailleurs en cas de confinement.

En d'autres mots, le gouvernement continuera d’appuyer les entreprises et les travailleurs canadiens là où des restrictions de santé publique provinciales et territoriales demeurent en vigueur. Cela inclus les réductions de capacité.

Cette prolongation est d'une durée d'un mois, c'est-à-dire jusqu'au 12 mars 2022.

Argent canada

La Prestation canadienne pour les travailleurs en cas de confinement : qui est admissible? 

Sur le site du gouvernement du Canada, vous pourrez prendre connaissance des critères d'admission pour appliquer à la Prestation canadienne pour les travailleurs en cas de confinement (PCTCC). 

En plus d'être résident permanent au pays et d'être âgé de 15 ans et plus, vous devez entre autres être dans une situation de confinement en lien avec la COVID-19 qui entraîne l'une des situations suivantes :

  • Vous avez perdu votre emploi et vous retrouvez sans emploi.
  • Vous étiez travailleur indépendant mais n'avez pas pu poursuivre votre travail.
  • Vous étiez employé ou travailleur indépendant, mais votre revenu hebdomadaire moyen a été réduit de 50 % par rapport à l'année précédente.

Programme de soutien en cas de confinement local : un coup de pouce aux employeurs

Les employeurs qui font face à une restriction de santé publique en matière de capacité de 50 % ou plus demeurent admissibles.

Selon ce qu'on peut lire sur le site du gouvernement du Canada, le seuil de baisse de revenus du mois courant doit être de 25 %.

Les employeurs admissibles peuvent alors recevoir des subventions salariales et des subventions pour le loyer allant de 25 % à 75 %, selon leur niveau de perte de revenus. 

Pour connaître tous les détails, rendez-vous sur le site du gouvernement du Canada.