En Vedette

Tranna Wintour de Big Brother Célébrités: « J'étais choquée. J’avais confiance en Michelle »

Tranna Wintour est la première vedette de Big Brother Célébrités, saison 2 à se prêter à l'exercice du journal de bord!

Après une semaine dans l'aventure, l'humoriste et animatrice dresse un bilan des derniers jours.

Elle porte aussi un regard franc sur les agissements de certaines autres célébrités. Par exemple, Tranna Wintour explique qu'elle a été choquée par les décisions de Michèle Desrochers, la patronne de la semaine. Elle s'ouvre également sur les personnes en qui elle a confiance, sur son malaise face à certains candidats et sur les difficultés qui viennent avec le fait de se retrouver en groupe 24 heures sur 24.

Voici le journal de bord de Tranna Wintour, le premier de la deuxième saison de Big Brother Célébrités

Avant même d’entrer dans la maison, j’étais tellement stressée, j’avais peur, j’ai mal dormi. Pour moi c’était un moment de très grande anxiété parce que quand je rencontre un nouveau groupe de gens, je deviens insécure et j’ai tendance à me rendre invisible. Mais j’ai senti tout de suite une bonne énergie et un bon vibe qui m’ont calmée.

Quand j’ai vu les balançoires dans la salle des challenges, ça ma déstabilisée. Je ne suis pas une fille physique, je ne vais pas au gym… J’ai eu tellement de misère à trouver ma vitesse, mais finalement avec Val, on a fini par trouver notre rythme et ça a bien été. J’étais contente pour Michelle et PL, j’étais impressionnée de les voir réussir et de les voir gagner. Que Michelle devienne patronne, c’était super positif pour moi, c’était le rêve. Je voulais Michelle ou Claudia comme patronne.

Par contre, j’ai beaucoup de regrets sur ma conversation avec Michelle avant ses mises en danger. Je pense qu’elle avait besoin d’être guidée et c’est ce que j’aurais dû faire. Mais là, elle m’a dit qu’elle allait choisir un gars et une fille et que c’était un plan pour sortir un gars. Mais à la cérémonie des mises en danger, quand j’ai vu deux filles, j’étais choquée. J’avais confiance en Michelle et, en voyant Léo sur le bloc, j’étais choquée.

Je fais confiance à Léo à 100%. Avec Léo, on s’est fait une promesse d’être honnêtes jusqu’à la fin. Même si elle doit jouer contre moi parce qu’elle n’a pas le choix, elle va me le dire. C’est important d’avoir au moins une personne en qui on a confiance en tout temps, d’avoir ce sentiment.

Je pense que Michelle a vraiment raté ses mises en danger, les filles sont en majorité et c’était un moment pour faire un gros "move", et elle a manqué l’opportunité. Je pense qu’elle est une personne sensible, elle ne voulait pas faire de mal à personne. Je sens qu’on a eu une deuxième chance grâce à Hugo qui a sauvé Steph.

Comme je voulais vraiment sauver Léo, j’étais contente de participer au challenge du véto. Je ne suis pas une fille physique alors quand je passais d’un bord et de l’autre de la pelle, j’avais peur de tomber et de me faire mal, mais je suis quand même fière d’avoir eu un moment où j’étais en tête.

Ça veut dire que j’aurais pu gagner et ça m’a donné une confiance pour les autres défis. Quand j’ai réalisé qu’il ne restait qu’un ballon à transférer, j’ai paniqué et je n’ai pas pris le temps de vraiment réfléchir avant de transférer le 10e ballon, donc j’ai échoué. J’étais épuisée à la fin, épuisée physiquement et mentalement et mon erreur a été de ne pas prendre de pause pendant le jeu.

Tranna Wintour
Tranna Wintour

Pour les challenges, je n’ai pas de stratégie, je mets l’emphase sur générer une énergie de guerrière. Je veux connecter avec ma guerrière intérieure.

J’étais déçue qu’Hugo gagne, parce que j’ai eu peur pour Léo à cause de notre relation. C’était un moment de grand découragement.

Heureusement, j’ai eu la confirmation qu’Hugo allait utiliser le véto. Léo m’a dit qu’elle savait que Steph allait être sauvée. Au moins, il y a un gars sur le bloc, comme prévu. Hugo a en quelque sorte sauvé le plan de Michelle.

Malgré tout, Léo est encore sur le bloc, alors mon choix de vote est déjà fait pour l’éviction.

Après 6 jours, je me sens tellement à l’aise et j’ai déjà formé de belles amitiés. Je sens que j’ai ma place et je me suis étonnée parce que j’ai été capable d’aller au-delà de mes peurs et de me révéler à eux. Dans ma vie, dans mon entourage ce sont beaucoup des personnes queer. Des gars hétéros, pour moi, c’est dur de m’intéresser à eux, même si les gars ici sont super gentils et respectueux. Ça vient de moi, de mes propres traumas, je ressens toujours un malaise avec ce type de gars. C’est difficile d’être à "on’’ à chaque jour. J’ai jamais parlé autant d’heures que dans ces 6 derniers jours. Quand je vais sortir de la maison, je ne parlerai pas pendant 1 mois.

Devenir patronne de la maison c’est mon plus grand fantasme. Si je deviens patronne, ça va être une semaine de grands "moves". J’ai pas peur de faire des stratégies, les risques ne me font pas peur et je pense que je suis une des seules filles qui n’a pas peur. Parce que dans les télé-réalités se sont habituellement les gars qui prennent les grandes décisions, mais là je veux que ce soit les femmes qui aillent le plus loin.

*Les propos de Tranna ont été recueillis par la production de façon confidentielle et privée à l’intérieur de la maison, puis retranscrits tels qu’ils ont été dits.