En Vedette

L'humoriste Pierre Légaré est décédé

C'est avec la plus grande des tristesses que l'on apprend la mort de Pierre Légaré...

L'humoriste s'est éteint à l'âge de 72 ans.

«Nous désirons vous faire part du décès de l’humoriste Pierre Légaré, survenu le mardi 5 octobre. Entouré des siens, il est décédé paisiblement à St-Jean-sur-Richelieu», apprend-on par voie de communiqué officiel cet après-midi.

Pierre Légaré laisse dans le deuil son épouse et ses trois enfants.

Pierre Legare

Né en 1949, Pierre Légaré a d’abord exercé la profession de psychologue, tout en faisant ses premiers pas à titre d’auteur dès la fin des années 1970, notamment à la radio à l’émission Le festival de l’humour. Après avoir écrit pour la radio, la télé (Samedi de rire,  Ad Lib), le théâtre et de nombreux artistes, Pierre Légaré est lui-même finalement monté sur scène en 1989 avec son premier one-man show, Recherchez Légaré. Suivront Légaré 2, Guide de survie, puis Rien. Son quatrième et dernier spectacle lui vaudra le Félix du spectacle de l’année 1999 en humour, l’Olivier du meilleur texte, l’Olivier du meilleur monologue et celui du meilleur spectacle d’humour stand-up.

Reconnu par le Livre des Records Guinness comme concepteur et animateur de Mots de tête, la plus courte émission de télé au monde, l’humoriste a aussi fait paraître les textes de ses spectacles, les pièces de théâtre Waiter! et C’est pas un siphon, c’est mon frère, ainsi que plusieurs éditions de ses Mots de tête au Québec et en Europe francophone. Il a aussi imaginé le spectacle humoristique Les Parlementeries, qui parodiait l’Assemblée nationale et avait connu un immense succès.

Pierre Légaré a aussi signé les textes de quelques chansons, notamment Quelle belle vie (1978).

Pierre Légaré

L'humoriste s’était retiré de la vie publique depuis une quinzaine d’années. D’une grande générosité, il s’impliquait dans plusieurs causes.  «Le secret du bonheur, c’est d’être heureux », disait-il souvent.
 
Toutes nos condoléances à la famille, aux proches et aux amis de Pierre Légaré.

Vous aimerez aussi: