Trucs et inspirations

Faut-il laver son poulet avant de le cuire? Voici ce que disent les experts!

Je n’ai jamais lavé mon poulet cru, mais c’est étonnant de réaliser le nombre de personnes qui disent le faire. Pour ces gens, ça fait partie de la procédure : on sort le poulet du paquet, on le passe sous l’eau, puis on l’essuie et on le cuit.

Qui a raison? Pourquoi les gens ont commencé à laver leur poulet et quelle est la bonne chose à faire? Voyons voir.

La réponse est assez claire : NON!

Malgré le fait que ce soit une pratique assez répandue, pas besoin de chercher super loin avant de trouver la réponse officielle à cette question…

Santé Canada affirme qu’il ne faut jamais (leur emphase en gras) laver la volaille avant de la cuire. « Ne rincez jamais la volaille avant la cuisson, car les bactéries peuvent se propager partout où il y a des éclaboussures d’eau. »

Même son de cloche de la part des Producteurs de poulet du Canada, dans un article qui s’appelle Pourquoi il ne faut jamais laver son poulet cru : « De grâce, ne donnez pas de bain à votre poulet! »

Dans d’autres pays, c’est la même chose : l’agence USDA, qui s’occupe de la sécurité alimentaire aux États-Unis, déconseille fortement cette pratique, de même que la FSA, l’agence similaire en Angleterre, qui « supplie les consommateurs de ne pas laver le poulet ».

Alors pourquoi les gens lavent leur poulet cru?

Le poulet contient des bactéries à la surface, ça c’est un fait. Les gens qui lavent le poulet pensent donc que le rincer est un moyen efficace de se débarrasser de ces bactéries…

Ou encore elles ont toujours vu leur mère/leur père etc. le faire, donc elles n’ont jamais questionné cette pratique et l’ont tout simplement adopté elles aussi.

Sauf que laver son poulet cru est une très mauvaise idée, pour deux raisons.

1. D’abord, laver le poulet cru n'élimine pas les bactéries

Rincer le poulet, que ce soit avec de l’eau ou même du vinaigre (une recette de « grand-mère » qu’on peut voir sur le Web) ne va pas déloger toutes les bactéries. Il y a en en effet une bonne proportion de bactéries incrustées, qui vont résister à l’eau, que ce soit de l’eau froide ou même de l’eau chaude.

Même un rinçage prolongé ne va pas venir à bout de ces bactéries incrustées.

2. Et laver le poulet ne fait que disséminer des bactéries partout

Le plus gros problème, c’est qu’en lavant le poulet cru, on contribue à propulser des bactéries dans l’évier mais aussi beaucoup plus loin –presque partout dans la cuisine- à cause de la dissémination par les gouttelettes.

Alors qu’on pense rendre notre poulet plus sécuritaire, ce qu’on fait c’est de rendre la cuisine au complet plus dangereuse! Toutes les autorités en santé ont relevé ce problème potentiellement sérieux, puisque multiplier les bactéries sur les surfaces, les outils de travail ainsi que les autres aliments présents dans la cuisine augmente grandement le risque de contamination croisée!

Ce qui risque donc d’arriver, c’est une bonne vieille intoxication alimentaire, dont on pourrait tous se passer! Mais qui en plus d’être fort désagréable pour un adulte en santé, pourrait avoir des conséquences plus sérieuses pour les jeunes enfants, les personnes âgées ainsi que les personnes immuno-supprimées.

Germe poulet cru

Voici comment faire pour se débarrasser des bactéries sur le poulet

Le faire cuire complètement.

C’est aussi simple que ça! Le poulet ne devrait plus être rosé du tout à l’intérieur et sa température interne, si vous voulez vous servir d’un thermomètre à viande, devrait être de :

  • 180° F (82 C) pour un poulet entier
  • 165° F (74 C) pour des morceaux de poulet (comme des poitrines ou des cuisses, par exemple).

Pour prendre la température d’une pièce de viande, il faut piquer le thermomètre au milieu, mais sans toucher à un os (s’il y en a).

Mais dans le cas du poulet qui DOIT être mangé bien cuit, le thermomètre n’est pas essentiel; on peut se fier à la texture et à l’apparence (chair blanche et complètement opaque, pas de rosé, apparence constante à l’intérieur –pas de texture différente au milieu).

On se rappelle que contrairement à d’autres protéines animales comme le bœuf, le saumon et le thon, le poulet ne peut et ne devrait jamais être mangé cru.

Ne pas sous-estimer l’importance du lavage des mains

En plus d’éviter de laver le poulet, c’est très important de se laver les mains souvent et complètement pendant qu’on manipule du poulet cru. Le lavage des mains devrait durer au moins 20 secondes –et il faut souvent le refaire plusieurs fois! Finalement, il faut laver rapidement les ustensiles utilisés (planche à découper, couteau, etc.) qui ont touché au poulet cru, en évitant de les laisser trainer.