Conseils voyage

Voici les pays où éviter de voyager présentement

Par : Audrey-Anne Toulgoat

Vous planifiez vos prochaines vacances pour l’année 2023? Eh bien faites attention avant de réserver quoi que ce soit, puisque le Gouvernement du Canada a émis plusieurs avertissements de voyage, pour ces destinations populaires.

En effet, selon les autorités nationales, il faudrait faire preuve d’une très grande prudence si vous visitez ces endroits sur la planète.

Ce n’est pas parce que vous pouvez visiter ces destinations que c’est nécessairement une bonne idée de le faire!

Bolivie

Le gouvernement canadien déconseille de voyager seul en Bolivie, dû à de nombreuses manifestations violentes et à l’accès difficile aux services essentiels.

Brésil

Plusieurs manifestations et barrages routiers, notamment à Sao Paulo, peuvent compromettre la sécurité des voyageurs. Il est donc déconseillé présentement de voyager au Brésil.

Chine

La Chine est toujours sous l’emprise de la COVID-19, ce qui rend le voyage assez compliqué pour les touristes canadiens. Vous devriez éviter de vous y rendre, puisque l’Ambassade et les services consulaires sont assez limités présentement.

Émirats des Arabes Unis

Le gouvernement canadien met en garde les voyageurs de se conformer aux lois et coutumes locales. En effet, le système judiciaire de ce pays est complètement différent de celui au Canada, et vous pourriez être détenus sans avoir recours aux services consulaires ni à un avocat. Il faut donc faire preuve d’une grande prudence.

Jamaïque

La Jamaïque est victime de violence accrue dans certaines régions, notamment à cause de la présence de gangs dans les grandes villes ainsi que dans les régions touristiques.

Mexique

C’est au niveau de la sécurité, en lien avec la criminalité, que vous devez faire attention au Mexique, particulièrement dans la région du Sinaloa.

Pérou

La situation politique est très instable présentement au Pérou, et plusieurs touristes sont pris au pays, dû à la fermeture de certains aéroports. Des manifestations violentes peuvent compromettre la sécurité des voyageurs.

Audrey-Anne
Par : Audrey-Anne Toulgoat