Article

La quarantaine maintenue au retour de voyage

Homme seul dans un avion

Avais-tu des plans de voyage pour ce printemps? Disons que cette année, rien n'était certain et probablement beaucoup moins de gens que d'habitude avaient un voyage de prévu... Mais voici ce qui va probablement décevoir ceux qui espéraient peut-être pouvoir s'évader: le gouvernement fédéral a décidé de maintenir la quarantaine obligatoire au retour des voyages internationaux.

Justin Trudeau a en effet annoncé que cette mesure exceptionnelle allait être prolongée d'un mois, c'est-à-dire (au moins) jusqu'au 21 mai prochain. Le premier ministre a rappelé que même si seulement 2 % des cas directs de COVID-19 étaient reliés à des voyageurs, "ce n'est pas le moment de voyager et tous les voyageurs qui rentrent au pays par voie terrestre ou aérienne vont continuer d'être soumis à des mesures rigoureuses pour assurer la sécurité des autres".

Ceux qui reviennent par voie aérienne doivent toujours passer au moins trois jours en quarantaine dans un hôtel désigné, en attente d'un résultat de COVID négatif et ce, à leurs frais. Suite à un résultat négatif, ils pourront ensuite poursuivre leur quarantaine de deux semaines à la maison. Par voie terrestre, la procédure est un peu différente: pour passer la frontière, les gens doivent présenter aux douaniers des tests négatifs récents puis s'engager à se rendre directement à leur lieu de quarantaine.

La frontière terrestre entre le Canada et les États-Unis, fermée depuis plus d'un an, restera close aux voyageurs non-essentiels pendant un mois supplémentaire. Plusieurs compagnies aériennes, comme Air Canada et Air Transat, ont volontairement annulé leurs vols vers des destinations soleil et vont poursuivre cette mesure jusqu'à la fin mai.