Santé

Hypothermie

Lorsque la température du corps humain descend en dessous de 35°C, on parle alors d’hypothermie. Normalement, elle se situe entre 36 et 37,5˚ C. Il ne s’agit pas d’une maladie réelle, mais plutôt d’un symptôme annonçant que le corps a été exposé à un trop grand froid. En situation d’hypothermie, toutes les fonctions vitales ralentissent, ce qui peut causer des complications parfois fatales.

Il existe 3 phases d’hypothermie : légère, modérée et grave.

Quelles sont les causes de l'hypothermie?

L’hypothermie est causée par une trop longue exposition au froid.

Qui est touché par l'hypothermie? Quels sont les facteurs de risque?

Les jeunes enfants et les personnes âgées sont plus à risque de souffrir d’hypothermie. De plus, les facteurs suivants peuvent aggraver les risques :

  • Une longue promenade en montagne par temps froid
  • Tomber dans l’eau
  • Être mal couvert par temps froid
  • Porter des vêtements mouillés
  • Rester immobile longtemps par temps froid

Il est aussi possible de souffrir d’hypothermie en plein été. C’est le cas par exemple des pêcheurs (ou autres) qui tombent à l’eau dans des lacs ou dans une mer glacée.

Contagion

L’hypothermie n’est pas contagieuse.

Quels sont les principaux symptômes de l'hypothermie?

Les symptômes diffèrent selon la phase d’hypothermie dont on souffre.

Hypothermie légère :

  • Frissons
  • Sensation de froid
  • Extrémités froides
  • Engourdissement des extrémités qui peut provoquer des maladresses.
  • Coordination problématique
  • Élocution difficile

Hypothermie modérée :

  • Tremblements irrépressibles
  • Confusion, perte de mémoire
  • Hallucinations
  • Vision trouble
  • Manque important de coordination et d’élocution
  • Respiration et pouls rapides

Hypothermie avancée :

  • Perte de la sensation de froid
  • Regard vide
  • Perte de conscience
  • Arrêts des réactions corporelles contre le froid : plus de tremblements ou de frisson
  • Ralentissement marqué de la respiration
  • Endormissement
  • Coma
  • Arrêt cardiaque

À lire aussi : Comment s'équiper pour courir l'hiver?

Comment établit-on un diagnostic?

L’hypothermie se mesure par la prise de température buccale.

  • Entre 32.2 et 35°C : légère
  • Entre  28 et 32.2 : modérée
  • Sous 28°C : grave

Quels sont les possibles risques de complications?

Le ralentissement des fonctions vitales que cause l'hypothermie peut entrainer une baisse ou une arythmie de la vitesse des battements cardiaques.

Lorsque des mesures d’urgence ne sont pas disponibles, cela peut conduire à un arrêt cardiaque ou respiratoire, à des séquelles chroniques, et au décès.

Que faire pour traiter l'hypothermie?

En cas d’hypothermie légère à modérée

Il faut communiquer, dès que possible, avec Info-Santé. En attendant les recommandations selon la situation précise,

  • placer la personne à l’abri du froid;
  • lui ôter ses vêtements mouillés;
  • envelopper le patient dans des couvertures et le réchauffer progressivement en commençant par la tête, le cou, le tronc et la région des aines (haut des cuisses);
  • placer une bouillotte ou une couverture chauffante, si vous en avez à votre disposition, sous ses aisselles, sur le ventre et sur la région des aines;
  • faire boire une boisson chaude et bien sucrée (pas d’alcool);
  • ne pas masser la peau;
  • laisser la personne se réchauffer tranquillement tout en surveillant ces signes vitaux.

En cas d’hypothermie grave

Il faut mettre en place les mesures d’urgence le plus vite possible :

  • appeler une ambulance;
  • placer la personne dans un local chauffé sans faire de mouvements brusques;
  • lui ôter ses vêtements mouillés;
  • l’envelopper dans des couvertures. Cependant, il ne faut pas utiliser de couvertures chauffantes, de bouillottes ou de chaleur directe pour réchauffer la personne;
  • surveiller l’évolution de la température ainsi que les signes vitaux (pouls, respiration);
  • faire boire une boisson chaude et bien sucrée si la personne est consciente;
  • ne pas laisser la personne seule, l’empêcher de s’endormir;
  • ne pas masser la peau de la personne en situation d’hypothermie grave, ne pas la laisser fumer ou boire de l’alcool;
  • en cas d’arrêt cardiaque, effectuer un massage cardiaque d’urgence.

Plus d'informations sur Quebec.ca

Comment prévenir l'hypothermie?

Pour éviter tout risque d’hypothermie, il faut :

  • S’habiller adéquatement selon la température extérieure, la durée et l’intensité de l’activité.
  • Ne pas consommer d’alcool (qui fausse la sensation de froid et accélère la perte de chaleur).
  • Revêtir une combinaison isolante en cas de natation en eau très froide (même en plein été) et limiter le temps.

À lire aussi : Lèvres gercées en hiver : que faire?

Saviez-vous que...

Contrairement à une idée communément répandue, il ne faut pas :

  • donner de boissons alcoolisées à une personne en état d’hypothermie;
  • frotter son corps avec de la neige.

Consulter tous les contenus de Canal Vie Santé.

Note : Les informations contenues dans cet article vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Noovo Moi ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.