Famille

Les bouleversements à l’adolescence : astuces pratiques pour épauler les jeunes

Par :
Les bouleversements à l’adolescence : astuces pratiques pour épauler les jeunes

L’adolescence amène son lot de changements, tant physiques que psychologiques. Cette période charnière de développement est propice aux découvertes, à l’apprentissage de nouvelles disciplines, mais aussi à l’anxiété ou à la dépression. Comment faire face aux nombreuses étapes qui chamboulent la vie de nos adolescents? Il existe des actions concrètes qui peuvent être mises en place pour chaque situation.

L'entrée au secondaire : instaurer une routine saine 

Le passage du primaire au secondaire est une très grande étape dans la vie d’un adolescent. Cela peut être une période excitante et stressante à la fois. Afin de préparer la rentrée scolaire, assurez-vous que le matériel de votre ado est en ordre, aller au préalable repérer les lieux clés ensemble et aider-le à choisir un vêtement qu’il ou elle aime pour sa première journée.

Les jours précédents, demandez-lui d’instaurer graduellement une routine saine : dormir suffisamment, se lever tôt, bien manger pour que les changements soient moins brutaux la première semaine de cours.

N’hésitez pas à ouvrir le dialogue avec votre jeune si vous sentez que des craintes s’installent, et rappelez-lui que c’est normal de vivre du stress devant ce nouveau chapitre de sa vie!

La rupture amoureuse 

L’adolescence est souvent le début des relations amoureuses qui s’éteignent parfois tout aussi rapidement qu’elles ont commencé. 

Pendant ces grands bouleversements émotifs, tentez de faire preuve d’empathie et de tendresse en vous éloignant des conseils du style « un.e de perdu 10 de retrouvé.es », et de faire la morale.

Il ne faut pas minimiser le chagrin de votre enfant, mais plutôt lui donner espoir. Profitez-en pour lui proposer une sortie pour se changer les idées, en famille ou entre amis et demeurez à l’affût des potentiels signes de dépression. Il est important qu’il ou elle ne vive pas sa peine seul.e renfermé.e dans sa chambre.

Favorisez le maintien de la routine et offrez votre écoute en tout temps, et surtout, sans jugement.

Choisissez le bon moment pour avoir une conversation avec votre jeune, évitez les attaques, respectez ce qu’il ou elle vit.

Le besoin d’indépendance

L’adolescence est une période pendant laquelle la personnalité et l'identité se précisent, se forment. Outre les grands changements physiques, c’est un moment où votre enfant cherche à définir qui il ou elle est et veut devenir dans la société. Les amis exercent une forte influence pendant cette période et il est possible que votre ado en profite pour tester ses limites.

Encouragez-le à aller vers de nouvelles expériences tout en l’avertissant des dangers entourant l’utilisation de drogues, de conduite sous l’influence de substances et en lui parlant de protection et de consentement s’il s’agit de sexualité.

Ouvrez le dialogue sans jugement et tentez de lui laisser un peu d’espace pour qu’il ou elle vole de ses propres ailes.

La communication entre adulte et adolescent

Les moments de frustrations sont grands à l’adolescence et la communication adulte adolescent n’est pas toujours facile, car on ne parle pas la même langue. Les jeunes vivent beaucoup d’émotions et bien souvent de l’anxiété face à leur performance à l’école, à l’image qu’ils ou elles ont d’eux-mêmes, à la pression des réseaux sociaux, à leurs relations avec les autres.

Bien qu’ils aient besoin d’indépendance, ils ne sont pas encore tout à fait prêts à subvenir à leurs besoins et à s’occuper de leur espace personnel parfaitement. Les sources de conflits sont donc nombreuses et les résoudre demande beaucoup de tact et d’ouverture.

Choisissez le bon moment pour avoir une conversation avec votre jeune, évitez les attaques, respectez ce qu’il ou elle vit, faites-lui part de votre point de vue et cherchez ensemble une solution au conflit. Une relation axée sur l’écoute et la collaboration permettent de responsabiliser votre enfant et de l’encourager à adhérer aux décisions prises à deux.

Cela peut aussi être pertinent d’avoir des conversations à deux ou à trois, dans un cadre plus intime que devant toute la famille.

L’adolescence est une période cruciale dans la vie de tout un chacun. Nous en gardons des souvenirs impérissables, des hauts comme des bas!

La détresse psychologique chez les jeunes de 11 à 18 ans est fréquente et la Fondation Jeunes en Tête aide à la prévenir grâce à ses nombreux programmes de sensibilisation. Pour vous aider à comprendre et traverser les grands bouleversements de votre adolescent.e, gérer les conflits et vous outiller, rendez-vous sur la Trousse familles de la Fondation Jeunes en Tête.

Noovo
Par :