Bien-être

Voici pourquoi on aime autant regarder des films de Noël quétaines

Vous aimez le cinéma d'auteur et les longs métrages grandioses aux histoires complexes, et pourtant, dès l'arrivée de décembre, vous n'avez qu'une envie : regarder des films de Noël quétaines en rafale! 

Comment expliquer notre passion pour ces navets romantiques aux milles clichés? Qui a-t-il dans ces films de Noël trop prévisibles pour qu'on les aime autant? 

Les experts ont une réponse pour nous. 

Ces films de Noël nous offrent évasion et certitude

Après toute une année de stress, on a envie de décrocher. Particulièrement pendant le blitz avant les Fêtes où l'on court comme des fous pour pouvoir partir quelques jours en congé. Les films de Noël quétaines nous permettent alors de nous évader de la réalité, tout en étant certains qu'on aura droit à une fin heureuse!

Voici ce que la psychologue Marny Lishman a confié à Refinery 29 à ce sujet: 

« Plus on est dans l'imaginaire et loin de notre réalité, mieux c'est. Il y a habituellement un élément de bien-être dans ces films. On les regarde avec l'envie de se sentir mieux après les avoir vus. On veut un film prévisible qui ne nécessite pas trop de réflexion, afin de ne pas ajouter de stress à notre journée, tout en sachant que l'histoire finira bien. » 

Le cinéma des Fêtes donne de l'espoir et illumine nos pensées

En plus d'ajouter de la légèreté dans notre journée, un film de Noël prévisible et joyeux nous donne de l'espoir. Dr Lishman explique qu'en les regardant, ça nous donne l'impression qu'on pourra surmonter les embûches à venir et que malgré les obstacles, tout peut se terminer de façon positive.

De son côté, le Dr Darryl Watson, psychiatre consultant senior et maître de conférences clinique de l'Université d'Adelaid en Australie, avance que ces longs métrages sont remplis de nostalgie des Fêtes qui nous rappellent notre enfance lorsque les choses étaient moins compliquées.

« Ce type de films allège notre cerveau, dit-il. Quand on y pense, leur trame sonore de Noël est associée à une époque particulière dans notre vie. Lorsqu'on l'entend, cela a un impact sur notre cerveau et stimule nos souvenirs, car ce n'est pas ce qu'on écoute 52 semaines par année. »

Maintenant qu'on vous a donné d'excellentes raisons de déculpabiliser devant les films de Noël quétaines, découvrez notre liste de 22 longs métrages des Fêtes pour vous mettre dans l'ambiance!

Vous aimerez aussi:

Consulter tous les contenus de Lysandre Dolbec