Activité physique

Entrainement : comment garder ta motivation sans gym et sans cours?

Entrainement : comment garder sa motivation sans gym et sans cours?
Entrainement : comment garder sa motivation sans gym et sans cours?

Conserver la motivation pour s’entrainer n’est pas toujours facile. Avec les mesures restrictives liées à la pandémie, les gyms fermés en zone rouge et tous les cours de groupe annulés, on peine parfois à sortir de son divan. L’horaire est chambardé, les enfants sont toujours là (ou presque!), la fatigue prend le dessus, tout comme la procrastination... Mais comment trouver la motivation pour s’entrainer?

Entraine-toi pour les bonnes raisons

D’abord, tu dois savoir pourquoi tu t’entrainais avant et pourquoi tu aimerais te remettre à l’entrainement, maintenant. La perte de poids ou la modification de son apparence sont souvent les raisons évoquées. Pourtant, ce sont rarement ces éléments qui sont les plus grands motivateurs... car les résultats concrets tardent à venir, la plupart du temps. L’entrainement devrait être fait simplement dans l’objectif de se sentir bien. C’est bon pour le corps et bon pour le mental. En mettant l’accent sur le bien-être et non sur l’apparence physique, tu risques de voir des résultats rapidement, ce qui devrait t’aider à retrouver ta motivation.

Établis une routine

Évidemment, avoir de bonnes raisons pour t’entrainer ne suffit pas toujours. D’autant plus qu’actuellement, on dirait qu’on perd nos repères, notre structure du quotidien. Un certain ordre doit être rétabli. Une routine, sans qu’elle soit rigide, doit régler ton quotidien, afin de mettre l’entrainement à l’horaire, sinon, tu repousseras sans cesse le moment de t’activer. Plus tard, plus tard... et finalement, plus tard, tu es fatiguée... ça peut attendre à demain, après tout! Mais, non! Il faut établir dès maintenant le moment clé pour t’entrainer : au réveil, sur l’heure du diner ou en soirée? Peu importe, mais un moment doit être réservé à ton horaire.

Fais tourner la roue de l’énergie

Quand on commence à s’entrainer sur une base régulière, on prend vite conscience que ce qui nous demandait de l’énergie, c’est-à-dire se lever et s’activer, nous en donne davantage! La roue se met à tourner dans le bon sens. Tu t’entraines, tu as de l’énergie... et puisque tu as de l’énergie, tu t’entraines davantage. Les tâches quotidiennes deviennent moins lourdes, car l’activité physique te procure une nouvelle énergie!

Comment rester motivé à s'entrainer sans gym et sans cours

fizkes / Shutterstock

Choisis un entrainement qui te fait du bien

L’idée est donc de bouger sur une base régulière et non pas de se dépasser à tout prix. Choisis un entrainement que tu aimes et qui te fait du bien. De la marche rapide en plein air, du yoga tout en douceur, un entrainement de type tabata? Vas-y, avec ce dont tu as envie! Opte aussi pour une durée qui te convient, là, aujourd’hui, maintenant. 10 minutes? C’est parfait! Tu augmenteras, lorsque tu auras le temps... ou lorsque ton corps, ta tête et ton cœur te le demanderont.

Comment rester motivé à s'entrainer sans gym et sans cours

Prochkailo / Shutterstock

Sois constante... durant au moins 21 jours

Ensuite, la constance est de mise, durant environ 21 jours. Le chiffre 21 n’est pas magique, cela peut être 14 ou 23 jours, ou... peu importe! Le principe est de s’activer tous les jours durant quelques jours, et arrive un moment où tu n’as plus à y penser, l’entrainement est intégré dans ton quotidien. Il te fait du bien, ton corps le réclame, tu n’as plus à te livrer une bataille pour sortir du divan. Ça devient un besoin.

Entoure-toi d’amis ou d’une communauté web

Bien sûr, avec tout ce qui se passe depuis le début de la pandémie, tes journées ressemblent peut-être à des montagnes russes. Il est normal que tu aies envie de te perdre dans une série télé ou juste de rester dans ton lit. La communauté web ou les défis entre amis apportent alors une dose supplémentaire pour te pousser à bouger, même lorsque tu n’en as pas du tout le goût. C’est souvent le petit coup de pouce qui fait la différence.

Lorsqu’on voit que les autres ont fait leur entrainement, ou lorsqu’ils nous partagent le fait qu’ils n’en ont pas du tout envie, on se sent un peu moins seul avec notre démotivation du jour. La solidarité fait des miracles et allume la petite flamme qui manque par moment. Tu peux joindre une communauté sur différentes plateformes, mais tu peux également créer un simple groupe Facebook avec tes amis pour vous lancer des défis quotidiens. Si tu optes pour une communauté web, prends le temps de bien la choisir. L’idée ici n’est pas de te culpabiliser, mais plutôt de trouver une source de motivation. Car, certaines journées, c’est aussi correct de ne rien faire!

Intègre les enfants... ou laisse les enfants s’intégrer par eux-mêmes

Avec les enfants, établir une routine d’entrainement est parfois complexe. D’autant plus qu’actuellement, les horaires de tous sont modifiés et changent de jour en jour. Et, plus il y a d’enfants dans une fratrie, plus cela se corse.

Habituellement, les jeunes enfants suivent aisément. Il est relativement facile de leur proposer une marche en forêt où ils se feront tirer en traineau... ce qui constitue un excellent entrainement! Ou encore, sauter à la corde à danser au sous-sol ou danser comme des fous. Même le yoga, ou toute autre forme d’entrainement, intrigue souvent les petits qui imitent leurs parents.

Lorsqu’ils vieillissent, c’est une autre histoire! Toutefois, lorsqu’on pense à soi et qu’on s’entraine pour soi, cela donne, par moment, envie à nos adolescents de s’y mettre aussi. Rien ne sert d’insister, on ne peut que tenter de les inspirer.

Garde le cap sur tes activités préférées

Ce que l’on vit avec la pandémie de la COVID-19 brise nos habitudes, mine parfois notre moral et nous démotive à bien des niveaux. Cependant, il est possible de faire tourner la roue de la motivation en gardant le cap sur les prochaines activités que l’on pourra faire. Tu es adepte de randonnée en montagne, de vélo, de ski ou de hockey? Toutes ces activités reviendront un jour, oui, oui! Que ce soit durant la belle saison ou lorsque la pandémie sera derrière nous. Dans quel état souhaites-tu être pour reprendre toutes ces activités?

Alors, on s’y met! Redonne une place à l’activité physique au quotidien, même sans les gyms, même sans les cours en groupe, pour ton bien-être physique et mental! Et surtout, amuse-toi!