Plantes et jardin

Bien sûr que vous pouvez faire pousser des plantes ananas dans votre maison!

Saviez-vous que l’ananas que vous achetez à l'épicerie peut devenir votre prochaine plante verte? Eh oui, c'est tout à fait possible! Et dans certains cas, elle peut même porter des fruits. Par contre, c’est assez rare et l’ananas sera tout petit.

Prêt à mettre les mains dans la terre et commencer votre prochaine expérience botanique? Voici ce qu'il faut savoir et comment faire.

Comprendre la famille des broméliacées

L’ananas est le fruit d’une plante qui fait partie de la famille des broméliacées. Ces magnifiques plantes tropicales sont très prisées pour leur feuillage et leurs fleurs colorées — beaucoup moins pour leurs fruits. Elles sont souvent vendues déjà en fleur ou, dans le cas d’un ananas, portant déjà un tout petit fruit.

Il y a des raisons spécifiques pour cela :

  • Ce sont des plantes qui arrivent très lentement à maturité, prenant des années avant d’être capable de produire une fleur;
  • Elles ne fleurissent qu’une seule fois dans leur vie;
  • Après leur floraison (ou leur fruit dans le cas de l’ananas), les plantes meurent.

En général, ce sont des plantes relativement faciles en autant qu’elles obtiennent le bon niveau d’ensoleillement, mais assez complexes et capricieuses si vous décidez d’essayer de les faire fleurir dans le but d’avoir un petit ananas. Donc, bien que ce ne soit pas impossible de le faire, c’est mieux de comprendre que c’est du niveau EXPERT uniquement.

Un peu plus d’info sur les broméliacées : l’ananas n’est qu’une des deux seules plantes de cette famille qui porte des fruits. La famille au complet est très diversifiée, comprenant plus de 3 000 variétés, incluant les plantes aériennes (les tillandsias et même la mousse espagnole).

Pourquoi faire pousser une plante ananas?

Même sans penser récolter un ananas juteux, beaucoup de gens aiment le fait d’essayer de faire pousser cette plante à la maison. D’abord, parce que c’est gratuit et que ça permet de réutiliser une partie du fruit qui serait allée au compost de toute façon. Ensuite, parce que c’est un petit projet DIY agréable. Et finalement, parce que ça fait une plante de plus dans la maison, avec un feuillage particulier!

À lire aussi :

Comment faire pousser une plante ananas

  1. Acheter un ananas à l’épicerie. Dans la mesure du possible, le choisir avec une belle couronne, qui semble en santé et non « sèche » ou molle/jaune.
  2. Couper la tête de l’ananas, puis réserver la chair pour la manger évidemment! Enlever le plus possible de chair autour de la couronne, pour éviter le pourrissement. Il devrait uniquement rester un « coton » blanc rond autour de la couronne.
  3. Laisser la couronne de l’ananas « sécher » pendant 2 à 3 jours, en le laissant simplement reposer à la température ambiante. Cette étape est très importante pour éviter que la plante ne pourrisse.
  4. Placer la couronne dans un petit verre d’eau, qui permettra de la soutenir (attention aux verres trop petits ou trop légers qui pourraient faire basculer la couronne haute et lourde!) Seul le « coton » blanc devrait être immergé dans l’eau. Si nécessaire, enlever les feuilles les plus basses pour ne pas qu’elles trempent dans l’eau.
  5. Placer la couronne dans un endroit assez lumineux, mais sans soleil direct. Changer l’eau à tous les 2-3 jours.
  6. Au bout de quelques semaines, le coton aura développé des petites racines. (Note : le coton va foncer dans l’eau).
  7. Planter l’ananas dans un pot de 6 à 8 pouces de diamètre (15 à 20 cm) rempli de terre, avec des trous de drainage au fond.
  8. Arroser abondamment; au début, la plante a plus besoin d’humidité pour développer ses racines.
  9. Conserver dans un endroit plus ensoleillé possible et vérifier le niveau d’humidité du terreau souvent.
  10. Au bout de quelques mois, la plante devrait être acclimatée; un signe que cela se produit et qu’elle commence à développer de nouvelles feuilles par le haut.
  11. Si nécessaire, couper le bout des feuilles sèches ou abimées.
  12. Une fois la plante établie, elle ne devrait être arrosée que lorsque la terre est complètement sèche.

Avec le temps, les feuilles deviendront plus longues que celles qu’on voit sur la couronne d’un ananas acheté à l’épicerie; rempoter la plante dans un pot plus grand au besoin.

Pour essayer de faire pousser un fruit

Dans les plantations d’ananas, au moins 3 ans sont nécessaires avant d’obtenir un fruit à maturité, et une plante ne produit qu’un seul fruit avant de mourir. Ça permet donc d’apprécier ces petites merveilles de fruits tropicaux et de réaliser que les payer 3-4 $ chaque, c’est drôlement bon marché!

Pour arriver à faire pousser un fruit à la maison, ça prend donc une bonne dose de patience. En premier lieu, il faut attendre que la plante soit mature, donc entre 18 mois et deux ans.

Ensuite, pour aider la plante à produire, il faut la placer dans un grand sac de plastique refermable, avec une pomme mûre. Ça paraît bizarre, mais l’idée est d’exposer la plante au gaz éthylène produit par la pomme. Ceci stimule la plante à faire une fleur (qui va éventuellement devenir un fruit).

Laisser la plante ainsi dans son sac pendant une semaine ou deux, puis la retirer (et jeter la pomme).

Si ça fonctionne – ce n’est pas garanti, une fleur devrait apparaître au milieu de la plante après 1 à 2 mois. Ça prend ensuite environ 6 mois avant que le fruit se développe et mûrisse.

Et pour les impatient(e)s

Sur le marché, on trouve de plus en plus de plantes d’ananas qui comportent déjà un petit fruit décoratif. C’est une bonne solution pour ne pas avoir besoin d’attendre et de travailler!

On entretient ce type de plante comme pour l’ananas dont on plante la couronne; on la place dans un endroit très lumineux et on l’arrose uniquement lorsque la terre est sèche.

On ne mange pas ce petit ananas : le fruit est comestible, mais beaucoup moins délicieux et goûteux que ceux qu’on achète à l’épicerie. On le conserve plutôt sur la plante pour son intérêt visuel.

Une fois que le fruit a terminé son cycle de vie (après quelques mois), la plante va dépérir et mourir. Habituellement, en mourant, elle va se cloner en créant des « bébés » plantes que vous pouvez continuer à entretenir. On peut les replanter dans un pot séparé.

Consulter tous les contenus de Marie-Ève Laforte

Le jardinage, c'est beaucoup plus que des racines et des feuilles : c'est les succès et les échecs, c'est la pleine conscience de ce qu'on fait pousser. Découvrez le podcast Humans Growing Stuff.