Finances

L’évitement monétaire : avez-vous ce comportement financier qui peut être toxique?

Avoir honte d’une dépense frivole faite sur un coup de tête, ça arrive à tout le monde! Mais éviter systématiquement de regarder ses relevés de cartes de crédit, c’est faire de l’évitement. Malheureusement, aucun problème d’argent ne se règle en faisant l’autruche. Comment se sortir de l'évitement monétaire?

C’est quoi, l’évitement monétaire?

Forme d’aveuglement volontaire sur vos finances, l’évitement monétaire est un mécanisme qui vous protège de la douleur psychologique ressentie face à l’argent.

Une personne prise dans le cercle vicieux de l’évitement monétaire se considère « mauvaise » avec l’argent et a honte de l’état de ses finances. Conséquence? Elle évite encore plus de regarder ses relevés et se trouve encore plus nulle qu’elle ne l’était déjà. Pour se sentir mieux, elle va même jusqu’à se payer une gâterie… rendu là, pourquoi pas!

L’évitement est le signe d’une relation toxique avec l’argent. Honte et culpabilité sont des sentiments que vous connaissez bien lorsqu’il est question de finance, de budget, de dépense et de crédit? Ils sont à la racine de de nombreux comportements autodestructeurs qui mettent votre santé financière en péril.

Comment créer une relation plus saine avec l’argent? D’abord, il faut comprendre d’où vient le problème. Oui oui, comme dans « déterrer vos souvenirs d’enfance pour analyser comment vos expériences ont forgé votre relation à l’argent ».

Mal gérer votre argent ne signifie pas que vous êtes paresseuse, irresponsable ou stupide.

Le self-care financier : travailler sur soi

Commencez à penser à l’argent, puis identifiez les émotions qui naissent en vous. Par exemple, lire cet article vous rend-il anxieux, en colère, irrité? En général, avez-vous peur de manquer d’argent? Voulez-vous bien paraître aux yeux des autres? Avez-vous besoin de dépenser pour garder le rythme avec votre partenaire ou vos amis? Avez-vous honte de votre salaire?

Mettez vos pensées par écrit, elles formeront un tout cohérent avec le temps et vous verrez plus clair dans votre relation à l’argent. Comparez aussi les bénéfices immédiats que vous percevez, par rapport aux conséquences futures. Par exemple, sur le coup, l’évitement permet de vous sentir bien. Par contre, il vous causera beaucoup de stress dans quelques semaines.

Mal gérer votre argent ne signifie pas que vous êtes paresseuse, irresponsable ou stupide. Cessez de vous taper sur la tête et changez votre monologue intérieur.

Entretenir des idées comme « je suis poche avec l’argent » ou « je ne réussirai jamais à rembourser cette dette » ne sert à rien. Même chose pour les justifications de dépenses inutiles tel que « c’était en solde » ou « je peux toujours le revendre sur Marketplace si je ne l’utilise pas ». Par quoi remplacer ces pensées?

Surmonter l’évitement monétaire étape par étape

Créez-vous un nouveau discours intérieur. Par exemple, si vous avez identifié que votre estime personnelle est liée à l’argent, vous pouvez vous répéter « mon compte en banque ne détermine pas ma valeur ». Pratiquez-vous également à voir le positif, par exemple en vous félicitant d’avoir épargné cette semaine plutôt que de vous focaliser sur vos dettes.

L’exposition graduelle à l’état de vos finances permettra d’améliorer votre relation à l’argent. Pour commencer, notez la date de votre prochain relevé de compte et le moment venu, exposez-vous 15 minutes à ces chiffres. Une avalanche d’émotions pourrait déferler sur vous et c’est pourquoi il est préférable de procéder par expositions de courte durée.

Pratiquez la bienveillance et ne vous jugez pas si vous êtes au bord de la crise de panique. « Baby steps », comme on dit! L’expérience doit être répétée jusqu’à ce que vous puissiez rester calme face à votre relevé.

Ensuite, développez une routine qui vous amène à prendre connaissance de l’état global de vos finances sur une base régulière. Vous serez bientôt prête à analyser vos dépenses mensuelles en détail.

Le but est d’identifier là où vous dépensez beaucoup. Êtes-vous abonnée à un grand nombre de services de diffusion? Votre voiture vous coûte-t-elle plus que prévu? Vous trouverez certainement un ou deux postes de dépenses à optimiser (réduire!). Utilisez cet argent pour rembourser vos dettes.

Les finances sont un sujet délicat, voire tabou. Chasser la peur et la honte ne se fait pas en claquant des doigts. En commençant par travailler sur soi, le reste suivra, avec le temps.