#MeToo a changé la « dynamique », selon Michelle Williams