Kate et William veulent un « départ normal » pour leurs enfants