En Vedette

Hugo Barrette de Big Brother Célébrités : « Des pires scénarios, c’est le pire. »

Cette semaine, c'est au tour d'Hugo Barrette de se confier dans le Journal de bord de Big Brother Célébrités.

Le cycliste olympique est totalement déchiré devant l'élimination à venir. Sa plus grande amie dans la maison, Guylaine Guay, et son allié principal, Marc-Antoine, sont tous les deux en danger. 

À travers ses confidences exclusives, Hugo Barrette s'ouvre sur cette situation qu'il qualifie comme le « pire scénario » et revient sur les différents challenges et épreuves vécus cette semaine. 

Voici le Journal de bord d'Hugo de Big Brother Célébrités : 

 

La semaine a débuté par l’éviction de Michelle. J’avais une alliance avec Marc-Antoine, Martin et Michelle. À la suite de plusieurs évènements, j’ai fini par comprendre qu’elle était dans plusieurs alliances, et qu’elle nuisait à notre jeu. La voir partir, c’était quand même bien, parce qu’elle commençait à nuire à notre game à Marc-Antoine et moi. Côté personnel, elle amenait une belle énergie, mais côté jeu, si elle était restée, ça aurait été beaucoup plus difficile pour nous. Après son départ y’a eu un peu de calme, parce qu’il y avait beaucoup de stress et de rumeurs qui couraient dans la maison….

Directement, quand j’ai entendu la twist du patron invisible, j’ai compris que ça allait être un problème. Le patron invisible c’est l’opportunité pour sortir des gros joueurs. Le challenge, je ne pensais pas être capable de le gagner. Très honnêtement, je ne veux pas être défaitiste, mais après 5 questions je savais qu’il y avait des gens meilleurs que moi.

Il y a 3 fois particulières où j’ai pris du temps pour calculer et compter ce qu’il y avait dans la maison. C’est très difficile de savoir quelles vont être les questions. Moi ce que j’avais mémorisé, c’était clairement pas les bonnes choses.

À la fin du challenge, je veux rester calme, je garde ça rationnel, et je regarde qui peut être le patron invisible. Mon nom a commencé à sortir pour être sur le bloc. Dès ce moment-là, j’avais bonne idée d’où ça s’en allait. Moi je reste calme, mais tout le monde est stressé à la place de se faire des options.

La maison voulait pointer vers quelqu’un pour se rassurer dans la situation à la place de garder toutes les options ouvertes, et d’en faire une stratégie.

Tout le monde veut accuser quelqu’un… mais si tu te trompes tu peux faire des mauvais moves.

J’ai pas du tout eu à me défendre d’être le patron invisible. J’ai un tempérament neutre dans la maison, donc dans des situations comme celle-ci, c’est plus difficile pour les autres de voir si je suis le patron. Dès qu’on a su que Marc-Antoine était sur le bloc, si y’avait des doutes… il se sont dissipés à ce moment-là.

Mon duo avec Marc-Antoine, on pourrait penser qu’une association comme ça, les autres trouvent ça dangereux. Oui on est tout le temps ensemble et on trouvait ça inutile de faire semblant qu’on est pas ensemble dans la game. À ce moment-ci du jeu je pense que beaucoup veulent s’associer à nous. Dans les dernières semaines, c’était à notre avantage jusqu’à la semaine invisible… qui devenait l’opportunité rêvée pour s’attaquer à notre duo. Donc c’était clair qu’il allait me choisir quand il a pigé « choix » pour le véto.

Marc Antoine de Big Brother Célébrités/Noovo
Marc Antoine de Big Brother Célébrités/Noovo

Le challenge du véto, je voulais le gagner, je voulais sauver Marc. Le challenge, je l’ai abordé de la mauvaise façon. En jasant avec les autres après, eux avaient déjà compris qu’à cause de la configuration de la pièce des challenges, on allait toujours avancer vers le fond. Moi, je me gardais d’autres options possibles, des portes sur les côtés. En me gardant les options de portes sur les côtés, ça m’a pris plus de temps à sortir de la pièce. Les autres joueurs pensaient juste à aller devant, et quand tu vas juste devant, tu as juste un mur à explorer.

À la fin du challenge, on est tous enfermés dans la chambre bleue. Je suis le premier arrivé, et ils me rejoignent un à un. J’aime ça écouter le monde, mais en même temps, j’essaie de calculer leur temps. Je comprends que Martin et Steph ont été plus vite que moi, selon leurs explications. Puis après le monde continu à rentrer et y’a Marc-Antoine qui rentre en dernier, tellement heureux, avec sa stratégie de faire à croire qu’il a gagné. Au début je le croyais, mais il m’a parlé de sa stratégie après en me disant qu’il pensait l’avoir fait en bas de 10 minutes. Mais mon feeling c’est que la personne qui a gagné est en bas de 5 minutes.

Tout dépendant de la situation, des fois je suis vraiment déterminé à gagner, mais y’a d’autres situations où je me retrouve dans une impasse, ça peut nuire à ma game, je ne veux pas nécessairement gagner chaque challenge. Ça change d’une semaine à l’autre, mais les deux fois où je me suis fait choisir par Marc-Antoine, j’ai tout donné.

Dans la tête de la maison, il y avait 2 options de patron invisible. Pour moi, tout semblait dire que Guylaine ne l’était pas, mais il y avait une grosse rumeur que c’était elle, alors stratégiquement, j’ai dit que moi aussi je pensais qu’elle l’était. L’autre option, c’est PL. Moi je pense que si c’est PL il ne mettra pas Guylaine ni moi en choix de remplacement, comme il veut travailler avec moi. Une autre option obscure c’est que quelqu’un allait mettre Guylaine contre Marc-Antoine pour faire passer ça sur le dos des filles. Pour moi, c’est pas une option viable.

À la cérémonie du véto, je me suis levé en premier pour savoir si j’étais le choix de remplacement, pas le temps de niaiser. Selon ce que j’avais établi, je pensais pas être choisi, mais il y a tout le temps des chances et je garde en tête que c’est possible que ma tête vire en rouge.

Guylaine de Big Brother Célébrités/Noovo
Guylaine de Big Brother Célébrités/Noovo

En voyant que Guylaine était le remplacement, il restait PL comme option de PM invisible. Et les autres options très très obscures. Et c’est là que la game devient touchy et que faut que tu suives ton gut feeling. Moi je crois pas que ce soit les filles, ça ferait aucun sens. Dans ma tête, c’est PL à 95%.

Le vote d’éviction, c’est tragique pour moi, c’est déchirant. D’un côté j’ai ma personne préférée dans la maison; Guylaine. Elle et moi on a tellement connecté, on est pareils côté personnalité. De l’autre côté, Marc-Antoine est mon allié numéro 1. Il est calme et on a un plan stratégique pour aller loin. Là je suis déchiré, des pires scénarios, c’est le pire. Si c’était pas de cette semaine invisible, je me voyais aller au bout avec les deux.

C’est triste et je n’oublierai pas ce geste du patron invisible pour le reste de l’aventure. Je ne pense pas que le patron invisible va se dévoiler après cette semaine. Aucune chance, ce ne serait pas dans ses intérêts. Ça reste une game et ça, c’était le plus gros challenge.

Moi mon plus gros challenge c’est de faire un choix à l’éviction entre ce qui est le mieux stratégiquement et ce qui est le mieux émotionnellement pour moi. Je suis perdant dans les deux sens. Ça va être un moment triste, peu importe.

Présentement le challenge du patron il n’y a pas d’avantage pour moi de le gagner et de devenir patron et de gagner. On doit s’attendre à l’inattendu. Je verrais en temps et lieu, les choses changent tellement vite.

Les propos d'Hugo ont été recueillis par la production de façon confidentielle et privée à l’intérieur de la maison, puis retranscrits tels qu’ils ont été dits. Ne manquez pas Big Brother Célébrités du dimanche au jeudi à 18h30 sur Noovo et Noovo.ca!

 

Vous aimerez aussi:

Consulter tous les contenus de Lysandre Dolbec