En Vedette

Francisco Randez annonce une mauvaise nouvelle

Par : En Vedette

La pandémie aura fait mal à plusieurs entrepreneurs...

Francisco Randez avait une bien mauvaise nouvelle à annoncer à ses abonnés cette semaine. L'animateur a dévoilé qu'il devait mettre fin à un projet qui lui tient particulièrement à coeur...

Dans les dernières années, Francisco avait le rêve de construire un mini-complexe de villégiature nouveau genre dédié à des retraites sportives, notamment pour le surf et les arts martiaux, au Salvador. C'est avec la plus grande des tristesses qu'il a vu la pandémie tuer complètement son projet Libertad.

 

Au passage, l'animateur et comédien nous annonce que son émission Libertad, diffusée à Évasion, n'est pas renouvelée pour une deuxième saison, faute de pouvoir voyager.

«LIBERTAD, la suite ?

Oui, il est long mon message, car j’ai beaucoup à dire sur ce projet qui me tient tant à cœur. J’ai mis du temps à l’écrire, plusieurs jours, puisque j’ai vécu beaucoup d’émotions en réfléchissant aux pensées que je voulais partager avec vous.

Premièrement, j’aimerais vous dire merci pour votre soutien au cours de la dernière année. LIBERTAD a été un grand succès sur les ondes de la chaîne Évasion, et c'est grâce à vous !

Chaque jour, vous m’envoyez vos messages de soutien à la série et vous me demandez des nouvelles à savoir quand sera présentée la saison 2. Aujourd’hui, je peux finalement répondre à vos questions.

Il est évident que les derniers 18 mois ont été éprouvants; nous avons tous subi les contrecoups de la pandémie, sur le plan personnel mais aussi professionnel. Je sais que ce fut probablement très difficile pour vous, et je sais pertinemment que nous n’avons pas tous été touchés de façon égale; certaines personnes ont beaucoup souffert au cours de cette épreuve collective, et plusieurs ne sont pas encore au bout de leurs peines. 

Pour ma part, je dois admettre que mon modèle d’affaire a été grandement fragilisé au cours de cette période. Tous les domaines dans lesquels je travaillais ont été mis sur pause, ou tournaient au ralenti; la télévision, l’événementiel, la restauration. Ça m’a pris, ainsi qu’à mes collaborateurs et associés, beaucoup d’imagination et d’efforts pour simplement garder nos projets en vie. 

Je fais très peu de distinction entre ma vie personnelle et ma vie professionnelle; mes projets sont l’extension de la personne que je suis et constituent la majeure partie de mon quotidien, alors quand tout s’est arrêté au printemps 2020, j’ai trouvé l’expérience très éprouvante. J’ai dû, comme vous, m’ajuster, me réaligner et trouver des moyens pour ne pas perdre la flamme et l’envie d’avancer. Malgré les difficultés, j’ai trouvé en moi pendant cette période une résilience que je ne connaissais pas, et je suis très reconnaissant pour toutes les leçons que j’ai pu retirer de cette épreuve.

C’est grâce aux efforts de ma grande amie et partenaire Cindy Simard si l’émission Libertad a vu le jour. Pour la suite, l'équipe de TVA/Évasion a accepté de soutenir ce rêve un peu fou, et l'aspect production télé a été confié à l'extraordinaire équipe de Productions Déferlantes.  Merci Benoît et Jean-Philippe pour votre confiance, et merci à Marny, Gentille, Kathy et toute l'équipe de production, vous êtes des gens fabuleux !
Sur le terrain, ce sont Fadwa, Mathew, Francis et Jean-Philippe qui ont concrétisé la magnifique série télévisée qu’est Libertad. Merci d’avoir mis votre talent au service de ce projet dont vous avez été les principaux créateurs. Merci aussi pour votre patience et votre travail acharné, dans des conditions et des contextes qui n’étaient pas toujours faciles.
Libertad c'est une série télévisée, mais c'est avant tout un projet de vie dans lequel plusieurs personnes ont été impliquées. Sans les efforts et les investissements de ma tante Rose-Marie, et le soutien d'Ariane et de mes amis Danny et Stéphanie, nous n’aurions pas avancé. Un profond merci à vous quatre. 
Libertad, c'est aussi l'aide et les conseils de Mao et Oli, de Will, et de la famille du El Dorado, qui ont été d’un précieux soutien ! 
Merci à Lyzz, Yaz, Manuele, Aaron, Marcelo, Rivas, Gilles et tous les amis qui ont participé aux tournages. 
J’ai tellement appris au cours de ce processus; sur le monde qui m’entoure, sur les relations humaines, et aussi sur moi-même. J’ai fait plusieurs erreurs, et quelques bons coups, et je ressors grandi de cette aventure. Tout ça, c’est grâce aux extraordinaires humains mentionnés plus haut.
Je vous serai éternellement reconnaissant.
Affectueusement,
Francisco
», dévoile-t-il via ses réseaux sociaux.

On souhaite le meilleur pour la suite à Francisco.