Trucs et inspirations

Est-ce que ça vaut la peine d'investir dans un Thermomix, cet appareil multifonction «miraculeux»?

Avez-vous déjà entendu parler du Thermomix, ce petit appareil de cuisine intelligent qui, aux dire de certains, serait pratiquement miraculeux? Juste pour vous donner un exemple: on y réfère parfois comme étant « la Tesla » des appareils ménagers. Le Thermomix est moins connu ici (il est uniquement devenu disponible au Canada il y a une quinzaine d’années), mais beaucoup plus populaire et courant en Europe. Ses avantages sont réputés nombreux, mais son prix élevé est évidemment un frein à son adoption.

Parlons donc du Thermomix, de ses avantages et de ses limitations. Est-ce que ça vaut la peine d’investir dans un Thermomix?

En savoir un peu plus sur le Thermomix

Le Thermomix a été inventé en Allemagne, officiellement en 1971. Mais la compagnie qui le produit, Vorverk, proposait déjà des mélangeurs multi-fonctions depuis 1960. On parle donc d'une très longue expérience! L’idée du Thermomix est venue du fait de combiner un mélangeur/robot culinaire avec une manière de cuire les aliments à la fois. Il y a plus de 10 millions d’utilisateurs Thermomix actifs dans le monde.

Une nouvelle version du Thermomix est sortie environ tous les 10 ans depuis ce temps. Le modèle actuel est le Thermomix TM6; il se détaille à 2 100 $ (ce n’est pas une faute de frappe) sur leur site. Il est à noter que le Thermomix ne peut pas être acheté en magasin : pour se le procurer il faut communiquer avec un représentant qui vous « prendra en charge », vous fournira une démo, etc.

Pour ceux qui souhaiteraient le voir en action à Montréal, il existe également une salle de montre/cuisine studio où on peut se rendre sur rendez-vous. Elle est située sur la rue Van Horne.

Le Thermomix n’a pas arrêté d’être amélioré depuis et il propose des fonctions drôlement pratiques et intelligentes, comme un écran et une connectivité Wifi qui non seulement contient des recettes, mais fournit aussi un accompagnement pas-à-pas, étape par étape pour les réaliser. Ce n’est bien sûr pas le but premier de cet appareil, mais je me faisais la réflexion qu’il constituait un outil incroyable pour apprendre aux enfants plus vieux et aux adolescents à cuisiner parce que l'expérience devient beaucoup moins intimidante!

Les fonctions du Thermomix

À la base, il s’agit d’un mélangeur (donc il y a un bol muni d’une lame, qui peut aussi se transformer en fouet) combiné avec un élément qui permet de générer de la chaleur. On peut donc penser d’emblée à quel point il peut faciliter la préparation d’aliments comme des soupes ou de sauces : les ingrédients sont directement émincés, cuits, brassés, réduits en purée, à exactement la bonne température et pour exactement la bonne durée, sans avoir besoin de rien faire.

Le moteur de cet appareil est d’une puissance qu’on a du mal à imaginer : le moteur fait environ 10 000 tours/minute, ce qui est comparable à celui d’un avion à réaction! C’est donc le mélangeur le plus puissant dans le monde, point barre. Je suis une inconditionnelle de mon mélangeur Vitamix (à qui je n’ai jamais vu aucun défaut) mais le Thermomix est encore plus puissant – et donc plus efficace.

Mais ce n’est pas tout.

  • Il y a une balance intégrée, donc on ne mesure rien à l’avance, on verse seulement les ingrédients dans le bol et le Thermomix nous dit quand arrêter!
  • On peut préparer (et pétrir) tous les types de pâtes : pain, pizza, brioches, pâte à tarte, pâte à gâteau, à muffins, à biscuits, etc.
  • On peut moudre le grain (faire de la farine à partir de riz ou d’avoine par exemple) ou faire du sucre en poudre avec du sucre granulé.
  • On peut faire du yogourt.
  • Il y a un mode pour faire cuire des œufs mollets ou durs à la perfection.
  • Il y a deux paniers à vapeur qui s’imbriquent sur le dessus du bol, appelés « Varoma » (oui, le nom est un peu bizarre).
  • On peut s’en servir comme mijoteuse (longue cuisson à température plus basse).
  • On peut s’en servir pour réchauffer des aliments comme des purées pour bébés.
  • On peut s’en servir comme bouilloire pour faire du thé et des tisanes parfaitement infusés.
  • On peut s’en servir pour faire revenir/sauter des aliments, comme des oignons ou des légumes.
  • On peut s’en servir pour la confiserie, par exemple pour faire non seulement du caramel mais aussi du fudge ou des « bonbons » (comme de la tire) qui demandent habituellement un thermomètre, etc.
  • On peut s’en servir pour émulsifier des aliments : mayonnaise, vinaigrettes, sauces, etc.
  • On peut aussi réduire en poudre des ingrédients vraiment durs très facilement, par exemple du parmesan.
  • Le Thermomix peut se charger « tout seul » de recettes qui demandent habituellement une manipulation ou une supervision constante, comme le risotto.

Il faut finalement ajouter qu'il n'est pas non plus nécessaire de suivre les recettes qui sont déjà sur l'appareil. On peut aussi faire ses propres recettes en mode manuel et on peut ajouter des recettes sur la plateforme.

L’importance de la communauté Thermomix

On se rend bien vite compte qu’acheter un Thermomix, ce n’est pas seulement acquérir un appareil. C’est plus que ça : non seulement le service est très personnalisé, mais également les gens qui s’en servent sont des vrais superfans convertis.

La compagnie vous donnera donc une démonstration très détaillée de l’appareil, soit en ligne ou même souvent directement à la maison. Chaque région du Québec a sa personne ressource dédiée, à qui on peut directement s’adresser pour toute question ou tout commentaire. Des ateliers et des cours de cuisine sont régulièrement organisés pour les gens qui possèdent un Thermomix – et pas seulement dans les grands centres!

Plusieurs communautés Facebook existent de plus dans différentes régions du Québec, et les gens sont très engagés et enthousiastes! Ils s’échangent des recettes et des idées, mais aussi de l’information et des astuces très pratiques (par exemple, quelle température utiliser pour des tâches spécifiques lorsque on ne veut pas nécessairement faire une recette, faire fondre du chocolat, activer de la levure sèche, etc.).

La communauté au sens plus large se révèle également par la plateforme en ligne qui accompagne le Thermomix, qui s’appelle Cookidoo (oui, le nom est aussi un peu bizarre). Celle-ci contient des dizaines de milliers de recettes (qui ne sont pas toutes en français, évidemment, mais il y en a quand même plus de 7000). La plupart de ces recettes ont été générées par les utilisateurs eux-mêmes, mais il y a une belle collaboration entre les utilisateurs et la marque… C’est-à-dire que Thermomix a l’habitude de tester plusieurs (ce serait impossible de les faire toutes) recettes provenant des utilisateurs, et de les modifier/optimiser pour les rendre encore meilleures.

Un résumé des avantages et des petits bémols

Les avantages du Thermomix

  • Sa polyvalence : Il peut effectivement remplacer plusieurs appareils ou accessoires de cuisine (bouilloire, cuiseur à riz, balance, paniers à vapeur, mijoteuse, yaourtière, etc.)
  • Sa durabilité : non seulement la machine est très durable et de haute qualité, mais la compagnie continue de tenir les pièces pendant très longtemps, même après que l’appareil ne soit plus sur le marché. Il est donc fort probable qu’un Thermomix acheté aujourd’hui pourra encore être réparé dans 15 ou même 20 ans.
  • La balance intégrée est tout simplement une idée géniale!
  • La possibilité de pouvoir précisément régler la température, qui est fantastique pour certaines recettes « capricieuses » comme la sauce hollandaise, le caramel, la crème pâtissière, la crème de citron, la crème anglaise, etc.
  • Le fait de pouvoir préparer des repas complets en même temps : par exemple des pommes de terre pilées dans le bol, avec des légumes vapeurs et une protéine dans les paniers sur le dessus.
  • L’écran interactif amène vraiment l’appareil à un autre niveau.
  • La plupart des composantes vont au lave-vaisselle.

Les petits bémols du Thermomix

Il va sans dire qu’avec un appareil de ce prix, qui représente tant de recherche, d’innovation et de technologie de pointe, il n’existe pas vraiment de point éminemment négatif… Alors ce sont plutôt des mises au point ou des observations que je considère comme des bémols.

  • L’accès à la plateforme Cookidoo est payant (après un essai de 6 mois gratuit). De nombreuses personnes trouvent qu’il s’agit d’un irritant, considérant le coût déjà déboursé pour acquérir l’appareil.
  • Il ne s’agit pas de l’appareil le plus facile à comprendre à prime abord, ce qui n’est pas si surprenant étant donné son nombre impressionnant de fonctions. J'imagine que c'est pour ça que les démonstrations et ateliers existent! À mon avis, ils sont nécessaires; ce serait difficile (mais pas impossible, évidemment) d’utiliser cet appareil à son plein potentiel en essayant tout seul dans son coin.
  • Il est vrai qu’il y a beaucoup de recettes en français, mais la plupart proviennent des pays européens, et non du Québec. Il ne s’agit pas d’un problème en soi (la balance intégrée est déjà en grammes et permet donc de facilement peser avec le système métrique même si ce n’est pas notre « standard »), mais il reste qu’il y a une différence entre les deux façons de cuisiner, qui peut ne pas nous sembler très familière ici.
  • Ce n’est pas tout à fait exact de dire, comme le fait la compagnie, que le Thermomix remplace « 24 » appareils de cuisine. C’est du marketing, parce qu’en réalité peu de gens possèdent un « cuiseur à œuf dur » dédié, un appareil qui sert uniquement à épaissir des sauces, etc. De plus, certaines fonctions du Thermomix sont disponibles seulement en achetant des accessoires à part, comme l’adaptateur pour la cuisson sous vide ou encore le disque pour éplucher les légumes.
  • L’appareil en soi n’est pas compact : même s’il peut vous sauver de la place en éliminant certains doubles, il a aussi besoin de beaucoup d’espace de comptoir.

Alors, est-ce qu’on vous recommande le Thermomix?

Il est évident qu’à cause de son prix, le Thermomix est loin d’être accessible à tout le monde! Alors c’est son coût qui détermine par-dessus tout son acquisition. Sinon je crois que beaucoup plus de gens s’en procurerait un sans aucune hésitation!

Mais si vous avez les moyens, c’est certainement un appareil qui peut grandement vous faciliter la vie ET vous faire gagner à la fois du temps et de l’espace. Il va durer « toute la vie » (ou en tout cas pendant des décennies) et il pourra vous permettre de vous débarrasser de d’autres « patentes » qui prennent de la place dans la cuisine.

Il serait peut-être trop enthousiaste de dire que c’est un appareil qui « change la vie », mais il change définitivement la manière de cuisiner et rend l’expérience beaucoup plus agréable!

Si vous êtes curieux mais incertains, je vous encourage définitivement à communiquer avec l’entreprise, qui vous mettra en contact avec un conseiller et vous organisera une démonstration (gratuite). C’est le meilleur moyen de vous faire une idée avant d’acheter!